Yom Hazikaron

Il y a 22 ans en ce temps-là…

Premier Yom A shoah à Paris, Place des Martyrs juifs du Vélodrome d’Hiver,

J’ai lu sous une pluie battante à 3h du matin, les noms du convoi numéro 9, le convoi de mon père que je n’ai pas connu.

50 ans après la Rafle du Vel d’Hiv, je suis allée à Auschwitz avec le Train de la Mémoire et j’ai écrit cette lettre à mon père et aux nôtres disparus.

Aujourd’hui, je vis à jerusalem et bientôt notre pays commémorera le souvenir de Yom Ashoah Velaguevourah, leurs noms seront énumérés et des torches et bougies allumées par leur descendance bien vivante, comme je leur avais écrit à Auschwitz il y a 22 ans.

20140424_135827(0)

 

About the Author
Meira est un "soldat sur le front" ! Un parcours atypique, une grande partie de sa famille a été déportée pendant la rafle du Vel d'Hiv, enfant cachée jusqu'à la fin de la guerre. Elle a vécu la majeure partie de sa vie à Paris. Meira a fait tchouva et son alyah en 1996 et elle vit toujours à Jérusalem. Elle aime le théâtre, l'art , mais surtout la vie ! Membre à Aloumim (Association israélienne des enfants cachés en France pendant la Shoah) et volontaire à l'Unifan, Meira espère que sa famille la rejoigne en Israël. En attendant, elle se bat afin de changer l'image de victime imposée à ceux qui ont vécu enfant, cette époque alors qu'au contraire c'est d'un "combat de vie" qu'il s'agit.
Comments