Yémen: assassinats, viols… mais le monde se tait

Silhouette de tribus fidèles aux rebelles Houthis levant les armes en scandant des slogans lors d'un rassemblement contre l'accord visant à établir des relations diplomatiques entre Israël et les Émirats arabes unis à Sanaa, au Yémen, le samedi 22 août 2020 (Crédit: AP Photo / Hani Mohammed)
Silhouette de tribus fidèles aux rebelles Houthis levant les armes en scandant des slogans lors d'un rassemblement contre l'accord visant à établir des relations diplomatiques entre Israël et les Émirats arabes unis à Sanaa, au Yémen, le samedi 22 août 2020 (Crédit: AP Photo / Hani Mohammed)

La situation au Yémen est grave. Des milliers de personnes sont mortes dans ce conflit. Des femmes ont été violées et des enfants enrôlés de force dans des milices des Houthis. La famine, la torture, les enlèvements sont le quotidien du peuple du Yemen. Nous assistons aussi à une catastrophe écologique.

Eric Gozlan et Justine Labelle/ conférence sur le Yemen Genève / photo personnelle

Et pourtant, le monde ne dit rien, les organisations écologiques, les associations de femmes, les institutions internationales sont silencieuses. Nous nous demandons pourquoi. Les Yéménites se posent également la question. La communauté mondiale était unie, et a agi contre l’EI. Mais avec les Houthis, il n’y a que le silence !

Au début du mois d’octobre 2020, des associations Yéménites, représentant la société civile et hostiles aux Houthis se sont réunies à Genève avec l’ONG International Council for Diplomacy and Dialogue en marge de la réunion du Conseil des Droits de l’Homme à Genève.

Eric Gozlan à Genève – Manifestation pour le Yemen / photo personnelle

Cette réunion a montré que même s’il existe des différences entre les associations yéménites, elles sont unies dans la condamnation des crimes des Houthis.

Au cours de cette réunion, un certain nombre de sujets ont été abordés et de nombreux témoignages ont été entendus sur les atrocités au Yémen. Cela a conduit les associations présentes à rechercher à s’unifier afin de protéger le peuple yéménite contre la terreur Houthie.

International Council for Diplomacy and Dialogue ( www.icdd.info ), qui travaille sur la résolution des conflits, participera à ce travail d’union.

Pour plus d’informations, vous pouvez envoyer un email à yemeninfuture@gmail.com

à propos de l'auteur
Éric Gozlan est né en 1964. Il a vécu une grande partie de sa vie en Israël au kibboutz et a servi dans une unité combattante de Tsahal pendant la première guerre du Liban et la première Intifada. Il étudie l’économie en Israël. De retour en France, il est reçu au troisième concours de l'École Nationale de la Magistrature et a travaillé de nombreuses années dans le milieu bancaire et au Conseil de l’Europe. En dehors de son parcours professionnel, Éric a toujours été intéressé par le social et les relations interreligieuses. Il pense qu’il est possible d’arriver à la paix par la religion (puisque les guerres partent souvent de celle-ci). C’est pour cette raison qu’il s’emploie en France à travailler sur le dialogue interreligieux et ce notamment avec l’Imam Chalghoumi Il a été nommé il y a peu par le roi des Roms ambassadeur de sa cause pour la France et a reçu la médaille de la paix en Roumanie. Éric est souvent invité à des congrès pour la paix pour donner son expertise sur certains problèmes Il a participé à deux nombreux colloques sur la paix et le dialogue inter religieux en Corée, Russie, Etats-Unis, Bahreïn, Belgique, Angleterre, Italie, Roumanie… Il est fondateur de Focus International Consulting et directeur de l'International Council for Diplomacy and Dialogue Eric Gozlan écrit dans plusieurs revues dont le Nouvel Observateur en France, Times of Israël en Israël et a publié dernièrement, suite à une demande du Vatican, une étude sur l’apostasie dans le Judaïsme
Comments