Une nouvelle traduction des fables de La Fontaine en hébreu

Enfants, Jean de La Fontaine nous a fait errer dans les arcanes de la poésie amusante de la Cour dans un merveilleux contexte de flore et de faune, alors que les grands bois nous étaient inconnus et que notre bestiaire se résumait aux animaux de basse-cour.

Nous étions titillés par la sagesse de la morale parabolique qui contre le lion donne avantage au moucheron guilleret lequel ne se sent plus de joie et finit rencogné dans les filets de l’araignée. Ou encore par l’enseignement du fabuliste lorsqu’il dénonce l’injustice (la loi du plus fort est toujours la meilleure – Le loup et l’agneau), loue les vertus de la patience (Patience et longueur de temps font plus que force ni que rage – le lion et le rat), ridiculise la vanité (Tout flatteur vit aux dépens de celui qui l’écoute – le corbeau et le renard) ou fait valoir le trésor qu’est le travail (Le laboureur et ses enfants) …

Enfants, nous nous régalions et nous délections de la morale si joliment composée et si judicieusement dosée sous forme de fable en vers curvilinéaires sans nous rendre compte que nous ingurgitions et absorbions toute une syntaxe qui servira de partition à notre parler et à nos futures compositions écrites.

Et c’est ainsi qu’en grandissant nous continuâmes de chérir ces fables inoubliables qui avaient conservé une irisation enfantine. À notre tour, nous cherchons à transmettre à notre progéniture ces fables qui sont autant de marques de bonheur.

Le traducteur Asher Knafo et l’illustrateur Haï Knafo ont étudié et assimilé ces fables de la Fontaine dans les écoles de l’Alliance israélite universelle.

Asher Knafo a su rendre avec brio l’esprit et la morale des fables de La Fontaine avec un rythme et une musicalité qui est caractéristique du style de ses livres Le nourrisson d’Oufrane, Le poète silencieux, Le conteur, Le violon et moi, Pluie bénéfique, Son dernier souffle et Mariage juif à Mogador en collaboration avec David Bensoussan.

Haï Knafo embellit le plaisir de la lecture par ses illustrations inspirantes. Il a grandi au kibboutz Ramat Hacovesh et a émigré à New York à l’âge de 27 ans. Il a été illustrateur au Wall Street Journal et fait plusieurs expositions à New York et en Israël.

L’ouvrage est disponible aux Éditions Bimat Kedem.

à propos de l'auteur
Dr. David Bensoussan est professeur d’électronique. Il a été président de la Communauté sépharade unifiée du Québec et a à son actif un long passé d’engagement dans des organisations philanthropiques. Il a été membre de la Table ronde transculturelle sur la sécurité du Canada. Il est l’auteur de volumes littéraires dont un commentaire de la Bible et du livre d’Isaïe, un livre de souvenirs, un roman, des essais historiques et un livre d’art.
Comments