Un quai Elizabeth II pour le port d’Ashdod ?

Le Queen Elizabeth 2 (souvent appelé QE2) est un paquebot transatlantique britannique qui a sillonné les mers de 1969 à 2008. Entre avril et mai 1973, le navire a fait une croisière spéciale Southampton-Ashdod pour le 25e anniversaire de la création d’Israël. Le reste de son existence, il assura la liaison transatlantique maritime régulière entre Southampton (Angleterre) et New York (États-Unis), via Cherbourg (France), pour une traversée de cinq jours.

Jumelé avec Bordeaux depuis 1984, Ashdod est le premier port d’Israël (devant Haïfa). A mi-chemin entre Tel Aviv et Gaza, sa façade portuaire a connu une croissance rapide, notamment avec l’afflux de nouveaux immigrants en provenance de France, d’Éthiopie, de Russie, d’Amérique latine, du Maroc et d’Algérie.

Sur un plan historique, la cité portuaire a été fondée par les Philistins sous la période antique. Selon la Bible, c’est à Ashdod que les Philistins emmenèrent l’Arche d’alliance comme trophée en l’honneur de Dagon.

En souvenir de la défunte reine, le port d’Ashdod doit-il nommer un quai Elizabeth II ?

La célèbre station balnéaire du Touquet a annoncé son intention de baptiser son aéroport international Touquet-Côte d’Opale, destiné aux avions de tourisme et d’affaires, du nom d’Elizabeth II. Selon le communiqué de la municipalité, l’aéroport Touquet-Côte d’Opale (appelé aussi Touquet-Paris-Plage) a été construit « au cœur des années 30 afin d’accueillir les avions de la clientèle britannique ».

Le port d’Ashdod peut-il devenir une porte d’entrée pour attirer un autre type de clientèle, une clientèle spatiale ? Flash Gordon était l’un des films préférés de la reine Elizabeth II inspiré d’un feuilleton spatial (en anglais Space opera).

Doté d’un quai unique près de l’embouchure de la rivière Kourou qui longe la ville, le centre spatial de Kourou est doté en Guyane d’un complexe industriel, technologique et scientifique appelé : port spatial de l’Europe. Au milieu du XVIIe siècle, les anglais avaient commencé à coloniser une portion de la côte guyanaise et à en exploiter les potentialités agricoles. Pour faciliter le développement, de nombreux juifs sépharades, de langue espagnole et portugaise, y bénéficièrent d’une liberté inégalée aux Amériques et même en Europe à cette époque et vont former la plus grande communauté juive des Caraïbes. Après que la colonie soit passée aux mains des hollandais, les privilèges de la communauté ont perduré et les juifs ont fondé Jodensavanne, la «savane des juifs » qui devint la plus grande localité agricole juive de l’époque.

Dans une référence au space opera : Flash Gordon, un quai Elizabeth II à Ashdod apporterait un paradigme nouveau sur la place de l’homme dans l’aménagement de son espace. Inspiré par l’un des derniers projets de Stephen Hawking, « Breakthrough Message », le pavillon britannique à l’Exposition universelle de Dubaï invitait à réfléchir au message que nous communiquerions pour nous exprimer en tant que planète si nous rencontrions un jour d’autres civilisations avancées dans l’espace.

« Favet Neptunus Eunti », la devise natale de la ville de Jules Verne signifie : Neptune sourit toujours aux audacieux et favorise ceux qui osent. Le souvenir de la défunte reine inscrit-t-il un rendez-vous historique à saisir pour positionner la haute technologie navale et aéronautique à la pointe du progrès des innovations spatiales ?

à propos de l'auteur
Originaire de la cité corsaire de Saint-Malo sur la côte d’Émeraude, Kevin Lognoné est un analyste en capacités partenariales, managériales et d'innovation. Français du sixième département breton (diaspora), il a réalisé plusieurs tours du monde et publie régulièrement des carnets de voyages qui participent au renouvellement du champ des « borders studies ».
Comments