S’inspirer de Rahel pour guérir de nos blessures du 7 octobre

Je voudrais vous écrire un peu ce que j’ai sur le cœur en cette soirée si spéciale qu’est la hiloula de Rahel Imenou. De Rahel, nous apprenons comment nous comporter en temps de guerre, en temps de difficulté. Rahel pleure sur ses enfants… Rahel pleure et ses pleurs fendent les cieux et furent le plus puissant avocat devant D. résultant de la magnifique promesse divine… et tes enfants reviendront sur leur terre.

Nous sommes inondés de sentiments très intenses ces derniers temps en commençant par le choc puis la tristesse en passant par la peur. Et tout ceci tout en étant censé continuer à gérer notre quotidien, s’occuper de notre foyer, vivre notre vie de tous les jours. Comment est-ce possible ? Comment gérer de façon productive cette situation. On a tendance à dire oui, il faut être fort et parfois être fort est perçu comme continuer sa vie au quotidien comme si de rien n’était et enfouir bien profondément tous ses sentiments, ou pire les effacer.

Rahel pleure ses enfants…

Chaque sentiment qui n’est pas exprimé auquel on ne donne pas de la place ou d’expression va créer une souffrance. Rahel pleure… Nous avons le droit d’avoir MAL, NOUS AVONS LE DROIT D’ÊTRE TRISTE, NOUS AVONS PRESQUE LE DEVOIR DE VIVRE LA DOULEUR ENSEMBLE AVEC LE PEUPLE JUIF. Mais que faire avec cette souffrance ? Faire comme Rahel, Rahel qui pleure sur ses enfants.

Utiliser cette souffrance pour crier vers D. Hurler vers D. DAYYYYYYYYY!!!!! [assez] Nous avons le devoir de crier et de nous tourner vers le ciel de toutes nos forces pour dire à hachem, Hachem !!!! Aie pitié de ton peuple !!!!!!!! Et c’est pourquoi on dit que par le mérite des femmes, on est sorti d’Égypte et par le mérite des femmes, nous amènerons le machiah, car il faut le cœur d’une mère pour ressentir cette souffrance et le cœur d’une mère qui en ressentant cette souffrance crie vers hachem pleure vers hachem et ce sont ces pleurs qui amèneront la gueoula comme l’a promis hachem à rahel vechavou banim ligvoulam.
outechouva ou tefila outsdaka maavirin et roa hagezera.

Ceci on l’apprend de Rahel, la force de sa tefila [prière], nous en avons parlé, Techouva [réponse] pour elle Rahel la techouva c’est toujours se battre et ne jamais baisser les bras, jamais ! Elle s’est battue pour sauvegarder la dignité de sa sœur, elle s’est battue pour pouvoir se marier avec Yakov, elle s’est battue pour avoir des enfants et même l’emplacement de son kever est une bataille puisque où elle est, elle a pu se battre pour ses enfants au travers de ses pleurs.

Comment gérer le sentiment de peur durant cette période tellement pénible. La peur est un sentiment qui est fait pour nous protéger d’un danger. Donc au moment du danger, ressentir la peur nous pousse à agir rapidement pour nous mettre à l’abri et nous protéger. Donc dans ce cas-là, la peur est bénéfique mais comment faire si la peur nous paralyse ? Là, nous pouvons faire appel à notre emouna [foi], ne pas essayer de prévoir le futur et de deviner ce qui va se passer de façon pessimiste c’est ceci qui crée la peur et l’anxiété. Et c’est là qu’il faut utiliser le muscle de la emouna et se rappeler notre histoire forte de plus de trois mille ans. Histoire durant laquelle peuple après peuple ont essayé à maintes fois de nous exterminer, mais D. nous a sauvé de leurs mains !!!!

Le peuple juif est un peuple fort et uni !!! et D. est toujours avec nous, il nous aime, il nous aide et il nous sauvera de tous nos ennemis !!! C’est surtout quand le peuple juif est uni que rien ne peut nous détruire !!! Alors utilisons notre vitamine emounah et Que D, protège tout le peuple juif dans le monde entier!!

Am israel hay !!!!!! [le peuple d’Israël est en vie !!!!!!]

Comments