Rosh HaShana, Invitation à l’Humanité pour une prière commune

Nous sommes toutes et tous, dans l’impuissance qui est souvent la nôtre, témoins du mal fait aux femmes, aux hommes et aux enfants dans un monde où la terre souillée par les sangs d’autrui semble annoncer le pire. Le spectre d’une apocalypse nucléaire n’a jamais été aussi présente et menaçante pour l’Humanité. Les guerres que l’on croyait d’un autre âge n’ont guère disparu et ne cessent de faire rage. La Terre blessée jusqu’en ses entrailles crie à la folie sans limite des hommes.

Les leçons du XXe siècle, certainement le siècle le plus sanglant de tous, marqué par deux guerres mondiales, le génocide arménien et bien d’autres encore, la Shoah des Juifs, Hiroshima et Nagasaki, n’ont point été comprises. Pourtant en ce XXIe siècle, nous avons le devoir de croire qu’il est toujours possible de réparer et de faire de ce monde une oasis de Justice, de Compassion et de Paix.

Cet extrait de la prière de Rosh Ha-Shana, le nouvel an juif, tout empreint de lumière et d’amour, dépasse de loin la dimension nationale d’Israël et s’étend à l’ensemble du genre humain !

Prions ensemble pour l’avènement d’un monde juste et bon.

« Que du haut des cieux vos prières soient agréées avec miséricorde et reçues favorablement. Que la voix de votre supplication soit entendue ; que la voix de votre prière soit entendue de bonne grâce ; qu’Il réponde à la voix de votre requête et puisse l’Eternel, notre Seigneur ouvrir pour nous et tout Israël nos frères où qu’ils soient :

Les portes de la lumière ; Les portes de l’amour et de la fraternité ; Les portes de la bénédiction ; Les portes de la rédemption ; Les portes de la joie ; Les portes de la félicité ; Les portes de la connaissance et de la raison ; Les portes de la magnificence ; Les portes du succès et de la prospérité ; Les portes du bon conseil ; Les portes du renoncement ; Les portes du mérite ; Les portes de la vivacité (dans l’accomplissement du bien) ; Les portes du plaisir ; Les portes de la sagesse ; Les portes de la grâce et de la bonté ; Les portes d’une vie bonne ; Les portes de la pureté ; Les portes de la rosée et de la pluie selon la bénédiction ; Les portes du salut ; Les portes de la réparation (des fautes) ; Les portes de la prospérité ; Les portes de l’honneur ; Les portes de l’étude désintéressée de la Tora ; Les portes d’un cœur bon ; Les portes de la subsistance ; Les portes de la clémence ; Les portes de la consolation ; Les portes du réconfort ; Les portes de la douceur ; Les portes des secrets de la Tora ; Les portes du pardon ; Les portes de l’aide ; Les portes du soutien ; Les portes du rachat ; Les portes de la fécondité ; Les portes de la prospérité matérielle ; Les portes de la Tsedaka [devoir du don] ; Les portes de l’allégresse ; Les portes de l’indépendance ; Les portes des prières exaucées ; Les portes du Retour des exilés en Israël ; Les portes d’une totale guérison ; Les portes de la miséricorde ; Les portes de la Volonté [divine] ; Les portes de la Paix ; Les portes de la sérénité ; Les portes de la Tora ; Les portes de la prière ; Les portes du salut ; Les portes de la Teshouva [Retour à l’Eternel].
Puisse l’Eternel ôter de votre cœur la jalousie, la haine et la rivalité, et que s’accomplisse entre nous et vous l’amour, la fraternité, la paix et l’altruisme.

Amen VeAmen ! »

תֵּעָנוּ וְתֵעָתְרוּ בְּרַחֲמִים מִן הַשָּׁמַיִם. תְּקֻבַּל צַעֲקַתְכֶם. תִּשָּׁמַע תְּפִלַּתְכֶם בְּרָצון. וְיֵעָנֶה קוֹל עֲתִירַתְכֶם. וְיִפְתַּח ה’ אֱלהֵינוּ לָנוּ וּלְכָל יִשְׂרָאֵל אַחֵינוּ בְּכָל מָקום שֶׁהֵם:
שַׁעֲרֵי אורָה. שַׁעֲרֵי אַהֲבָה וְאַחְוָה. שַׁעֲרֵי בְּרָכָה. שַׁעֲרֵי גְאֻלָּה. שַׁעֲרֵי גִילָה. שַׁעֲרֵי דִיצָה. שַׁעֲרֵי דֵעָה וְהַשְׂכֵּל. שַׁעֲרֵי הוֹד וְהָדָר. שַׁעֲרֵי הַצְלָחָה וְהַרְוָחָה. שַׁעֲרֵי וַעַד טוב. שַׁעֲרֵי וַתְרָנוּת. שַׁעֲרֵי זְכֻיּוֹת. שַׁעֲרֵי זְרִיזוּת. שַׁעֲרֵי חֶדְוָה. שַׁעֲרֵי חָכְמָה. שַׁעֲרֵי חֵן וָחֶסֶד. שַׁעֲרֵי חַיִּים טוֹבִים. שַׁעֲרֵי טָהֳרָה. שַׁעֲרֵי טַל וּמָטָר לִבְרָכָה. שַׁעֲרֵי יְשׁוּעָה. שַׁעֲרֵי כַפָּרָה. שַׁעֲרֵי כַלְכָּלָה. שַׁעֲרֵי כָבוד. שַׁעֲרֵי לִמּוּד תּורָה לִשְׁמָהּ. שַׁעֲרֵי לֵב טוב. שַׁעֲרֵי מָזון. שַׁעֲרֵי מְחִילָה. שַׁעֲרֵי נֶחָמָה. שַׁעֲרֵי נְעִימוּת. שַׁעֲרֵי סודות תּורָתו. שַׁעֲרֵי סְלִיחָה. שַׁעֲרֵי עֶזְרָה. שַׁעֲרֵי פְדוּת. שַׁעֲרֵי פִּרְיָה וְרִבְיָה. שַׁעֲרֵי פַרְנָסָה טובָה. שַׁעֲרֵי צְדָקָה. שַׁעֲרֵי צָהֳלָה. שַׁעֲרֵי קומְמִיּוּת. שַׁעֲרֵי קִבּוּל תְּפִלּות. שַׁעֲרֵי קִבּוּץ גָּלֻיּות. שַׁעֲרֵי רְפוּאָה שְׁלֵמָה. שַׁעֲרֵי רַחֲמִים. שַׁעֲרֵי רָצון. שַׁעֲרֵי שָׁלום. שַׁעֲרֵי שַׁלְוָה. שַׁעֲרֵי תורָה. שַׁעֲרֵי תְפִלָּה. שַׁעֲרֵי תְשׁוּעָה. שַׁעֲרֵי תְשׁוּבָה.
וְיָסִיר מִתּוֹכְכֶם קִנְאָה וְשִׂנְאָה וְתַחְרוּת. וְיִתְקַיֵּם בֵּינֵינוּ וּבֵינֵיכֶם אַהֲבָה וְאַחְוָה שָׁלוֹם וְרֵעוּת.

אמן ואמן!

Shana tova !

Traduction: Haïm Ouizemann

Commentaire publié sur Campus biblique

à propos de l'auteur
Diplômé de l’Institut des Civilisations et Langues Orientales de Paris (INALCO) et certifié de l’Institut Catholique de Paris (ICP) enseigne la Bible (TaNa’Kh), sa langue, son éthique et son histoire. Installé, depuis son Alya en 1989 à Ashkelon, il participe activement au refleurissement d'Erets Israël. Végétarien par conviction morale, Haïm rêve d'une ère nouvelle où les grandes spiritualités pourraient se rencontrer en vue d'instaurer un monde meilleur. Convaincu que le retour du peuple d’Israël en Erets-Israël annonce la restauration de l'idéal de fraternité abrahamique, il encourage le dialogue interreligieux dans le respect de l'autre
Comments