Recette pour réussir à former un gouvernement

Woman Wage Peace à la Knesset. Crédit : Bruce Shaffer
Woman Wage Peace à la Knesset. Crédit : Bruce Shaffer

« Cherchez la femme » – Une recette pour réussir à former un gouvernement

Malheureusement, nous nous précipitons vers un troisième scrutin, alors qu’il n’y a aucun doute que la plupart des citoyens ne souhaitent pas de nouvelles élections.

Au cours de ces derniers mois, le président, Monsieur Reouven Rivlin, a confié le mandat pour former un gouvernement à deux hommes politiques – Monsieur Netanyahu et Monsieur Gantz. Le résultat final est qu’aucun d’entre eux n’a été capable de le former.

Parmi toutes les raisons de cet échec total, il y en a une à peine évoquée : dans les équipes des négociations pour former un gouvernement, il n’y avait aucune femme.

Pourquoi est-il si important d’intégrer les femmes à ces négociations ?

Lorsque les femmes sont impliquées dans un processus de résolution de conflit, les chances de le résoudre augmentent considérablement (voir la résolution 1325 du Conseil de sécurité des Nations unies, ratifiée par Israël en 2005). Et il ne s’agit pas d’intégrer une seule femme pour la bonne apparence. Des études montrent qu’une composition féminine d’au moins 30% est nécessaire pour entraîner un changement bénéfique pour tout le monde – les femmes comme les hommes.

Il est temps que les femmes fassent partie intégrante des négociations et du processus de formation du futur gouvernement.

Chaque campagne électorale nous coûte très cher, littéralement, et dans tous les aspects et domaines de nos vies – sécurité et résolution du conflit, santé, social, éducation et autres.

Alors par sentiment de responsabilité civique et suite à la situation politique actuelle qui est sans précédent, j’ai initié avec le Mouvement Women Wage Peace (Les Femmes Font la Paix) un appel en urgence : intégrer immédiatement des femmes aux négociations pour former un gouvernement afin d’accroître leurs chances de succès. Personne ne souhaite dépenser encore des milliards, ni dans une troisième campagne électorale, ni dans une quatrième, et ni une cinquième.

Women Wage Peace, qui comprend 50,000 femmes de droite, centre et gauche – juives et arabes, sera dès cette semaine sur le terrain et jusqu’à la fin des 21 jours accordés pour former un gouvernement (le 12.12.2019), afin d’exiger que les chefs de partis politiques intègrent des femmes – députées et spécialistes des négociations – dans toutes les décisions relatives à la formation du gouvernement.

Nous allons d’abord et avant tout faire appel aux députées femmes de tous les horizons politiques : « Soyez activement impliquées dans toutes les démarches officielles et secrètes pour la formation du gouvernement et des accords de coalition. Ne renoncez pas à votre voix !

Exprimez votre voix à toutes les réunions de partie politique, à toutes celles liées à la future composition du gouvernement. Déclarez clairement que vous faites partie intégrante des décisions et que vous représentez 51% de la société.

Nous, les femmes de Women Wage Peace, nous serons là pour vous soutenir – dans la rue, à la Knesset, et partout où notre présence sera nécessaire. Ce, avec un sens de l’engagement pour l’État d’Israël et l’ensemble de ses citoyens.

Nous tous, femmes et hommes, en avons assez. Nous sommes inquiets pour l’avenir du pays. Nous craignons qu’au lieu d’être réunis tous ensemble « frères et sœurs », nous aurons une guerre civile entre « frères et sœurs ». Nous sommes épuisés par tout ce qui se passe dans la politique israélienne, ce qui nous laisse dangereusement passifs et indifférents. Pour la plupart du temps, nous subissons cette situation infernale, ou la haine entre nous ne fait qu’augmenter de jour en jour.

Les femmes représentent 51% de la société. Nous ne sommes pas transparentes !

Nous prenons notre destin en main et demandons à faire partie intégrante des décisions en matière de sécurité et politique, ainsi que celles en lien actuellement à la formation d’un gouvernement, car c’est le futur gouvernement qui influencera sur notre destin – nous, les femmes.

Assumons notre responsabilité civile et féminine – pour le bien de l’État ! Rejoignez-nous dans notre action présente !

Dr. Marie-Lyne Smadja

Women Wage Peace

Les détails du projet seront publiés sur notre site :

https://www.womenwagepeace.org.il/

à propos de l'auteur
Professeur et chercheuse dans le domaine de l'Éducation. Co-fondatrice de Women Wage Peace נשים עושות שלום.
Comments