Pour un nouveau Consistoire en France

Dans quelques semaines, une nouvelle élection aura lieu au sein du Consistoire. La grande majorité du judaïsme Français ne se reconnaît pas dans cette Institution (sur environ 600 000 Juifs en France, un infime pourcentage en est membre).

On est en droit de se demander pourquoi la très grande majorité des Juifs de France déserte le Consistoire.

Afin d’éviter toute polémique, je tiens à préciser que je ne me présente pas à ces élections.

Avec des personnalités du judaïsme français, nous souhaitons apporter un grand changement en créant le « Nouveau Consistoire ».

Ce « nouveau Consistoire » sera composé de toute la diversité du judaïsme : athées, libéraux, orthodoxes, femmes, hommes. Aucun membre ne sera exclu car ce qui fait la force du judaïsme, c’est sa diversité.

Nous souhaitons que ce « Nouveau Consistoire » soit une vitrine de TOUT le judaïsme français et pas seulement du judaïsme orthodoxe.

Déjà de nombreux membres des différentes sensibilités nous rejoignent et nous espérons que vous comprendrez notre démarche qui n’est pas de rentrer en guerre contre le Consistoire actuel mais de l’améliorer en l’ouvrant à toutes les sensibilités.

Le nouveau Consistoire sera transparent au niveau des finances. Les synagogues devront publier leurs comptes.

Chaque synagogue devra élire son Conseil d’administration et non le coopté comme cela est souvent le cas.

Chaque sensibilité du judaïsme sera égale aux autres.

Je vous invite à venir sur la page Facebook du Nouveau Consistoire, afin d’exprimer les changements que vous souhaitez voir apparaître dans la communauté.

à propos de l'auteur
Éric Gozlan est né en 1964. Il a vécu une grande partie de sa vie en Israël au kibboutz et a servi dans une unité combattante de Tsahal pendant la première guerre du Liban et la première Intifada. Il étudie l’économie en Israël. De retour en France, il est reçu au troisième concours de l'École Nationale de la Magistrature et a travaillé de nombreuses années dans le milieu bancaire et au Conseil de l’Europe. En dehors de son parcours professionnel, Éric a toujours été intéressé par le social et les relations interreligieuses. Il pense qu’il est possible d’arriver à la paix par la religion (puisque les guerres partent souvent de celle-ci). C’est pour cette raison qu’il s’emploie en France à travailler sur le dialogue interreligieux et ce notamment avec l’Imam Chalghoumi Il a été nommé il y a peu par le roi des Roms ambassadeur de sa cause pour la France et a reçu la médaille de la paix en Roumanie. Éric est souvent invité à des congrès pour la paix pour donner son expertise sur certains problèmes Il a participé à deux nombreux colloques sur la paix et le dialogue inter religieux en Corée, Russie, Etats-Unis, Bahreïn, Belgique, Angleterre, Italie, Roumanie… Il est Directeur exécutif de l’Union des Peuples pour la Paix Eric Gozlan écrit dans plusieurs revues dont le Nouvel Observateur en France, Times of Israël en Israël et a publié dernièrement, suite à une demande du Vatican, une étude sur l’apostasie dans le Judaïsme
Comments