Plan de Paix : Réalité et Vérité

Le président Donald Trump fait un geste en quittant la Maison Blanche, lundi 20 janvier 2020, à Washington, pour assister au forum économique annuel de Davos, en Suisse. (Photo AP / Manuel Balce Ceneta)
Le président Donald Trump fait un geste en quittant la Maison Blanche, lundi 20 janvier 2020, à Washington, pour assister au forum économique annuel de Davos, en Suisse. (Photo AP / Manuel Balce Ceneta)

Je ne comprends pas pourquoi, certains voudraient que le Plan de Paix dévoilé depuis quelques mois par M.Trump, ne soit pas mis en œuvre.

Alors que la Judee-Samarie (Cisjordanie) a été récupérée des mains de la Jordanie qui avait annexé ce territoire illégalement en 1949, après la guerre qu’elle avait déclarée à l’Etat d’Israël juste après son indépendance, Israël était en droit de garder ce territoire dans son intégralité, légalement, comme la France avait récupéré l’Alsace et la Lorraine après la Seconde Guerre mondiale, et comme vient de l’admettre l’administration américaine qui reconnaît ce droit.

D’ailleurs, Israël respecte la Résolution de l’ONU N°242 votée après la guerre de 1967, celle-ci stipule bien qu’Israël devra négocier les frontières définitives et défendables, avec non pas l’OLP qui n’existait pas, mais avec les états arabes qui l’avaient attaqué, la Jordanie, la Syrie, le Liban, l’Irak etc… Etc…

Cette Résolution, il faut le savoir, ne fait nullement référence à un quelconque peuple palestinien, et pour cause, l’état palestinien et son peuple se trouvait déjà en Jordanie, de plus, les pays arabes en ce temps-là n’acceptaient même pas l’existence d’Israël (se référer à la Résolution de la Ligue arabe et des « 3 NON DE KHARTOUM » en Septembre 1967) non à l’existence, non à la reconnaissance et non à la négociation avec Israël, cela continue pour certains, il ne faut donc pas s’étonner ou avoir des scrupules pour admettre qu’Israël s’est installé dans ce territoire et qu’il n’est plus question, plusieurs dizaines d’années après de revenir aux lignes de 1949 qui n’étaient que des lignes d’Armistice, donc pas acquises légalement et définitivement, par la Jordanie.

Les arabes palestiniens qui habitent en Judee-Samarie, et qui peuvent y rester, devraient donc être satisfaits que ce plan leur octroie un territoire, un État, dans lequel ils pourront s’épanouir et jouir de tous les attributs afférents à ce statut, qui plus est avec une partie de Jérusalem qu’ils pourront nommer « Al Quds », ainsi leur « Honneur » ayant été sauvé, ils pourront s’ils le voulaient vraiment s’attacher à resserrer leurs liens avec Israël, économiques et politiques, cela changera de leur propension à continuer d’apprendre dans leurs écoles, la haine de l’occupant juif.

Je pense qu’Israël devrait donner aux palestiniens dans cet état, une lueur d’espoir, en leur promettant que s’il s’avérait qu’ils mettaient définitivement de côté leur rêve de remplacer l’état juif par un état arabe, ils pourraient demain, former une alliance, avec Israël ayant le même esprit que celui qui existe entre les pays de l’Union Européenne, dans laquelle qui sait demain, les auront rejoint, la Jordanie et l’Egypte, et pourquoi pas le Liban et la Syrie, reconstruite et revenue à plus de réalisme politique.

Le Plan de Paix de M.Trump a prévu des investissements énormes, financiers et économiques dans la région qui bénéficieront en premier lieu aux palestiniens, que demander de plus, aujourd’hui ils n’ont aucun statut digne de ce nom, ils ont refusé tous les plans de paix qui leur auraient donné pratiquement toute la Judee-Samarie, Il faut dire que en cela ils sont conséquents avec leur objectif, celui non pas de refuser la paix à cause ou grâce à des concessions territoriales, mais bien à cause de leur refus d’admettre dans quelque frontière que cela soit, l’existence d’un état juif dans cette région qu’ils estiment être une terre musulmane.

Israël va bientôt appliquer sa juridiction sur la vallée du Jourdain ainsi que sur les territoires sur lesquels sont installés des implantations juives, les Palestiniens, comme à leur habitude vont refuser ce plan de paix car à leur grand regret, il ne prévoit pas la disparition d’Israël, de plus il met fin au rêve d’un état arabe du fleuve à la mer comme ils disent, l’état juif devra attendre le temps qu’il faudra pour qu’une autre génération palestinienne prenne ce pouvoir détenu par la même clique corrompue depuis plus de cinquante ans, en espérant que celle-ci soit plus objective, animée par un désir de vivre en paix à côté d’Israel et non à sa place, pour le bien de sa population et non plus pour le bien de ses dirigeants.

Il est évident que la solution se trouve dans ce plan de paix, aucune autre solution n’existe aujourd’hui, aucune nation autre que les Etats-Unis ne pourra faire évoluer la situation, il se trouve qu’à la tête de cette nation se trouve aujourd’hui et pour la première fois depuis très longtemps, un dirigeant et une équipe dévoués, qui se sont jurés de ramener la paix entre les deux enfants d’Abraham, de les faire vivre côté à côte pour faire de cette région une oasis de paix et de prospérité qui manque cruellement dans ce Moyent-Orient actuellement.

à propos de l'auteur
Dans son blog, Serge parlera du conflit israélo-arabe, de relations internationales, et d'Israël face aux medias dans le monde
Comments