«Paroles de Zemmour» insinuant le trouble dans l’action de Zola et de Dreyfus

Le polémiste Eric Zemmour (Crédit : capture d'écran YouTube/France 2)
Le polémiste Eric Zemmour (Crédit : capture d'écran YouTube/France 2)

Emission « face à l’info » du 29 septembre 2020 sur CNews

Après une présentation de la vie d’Emile Zola par Marc Menant, Eric Zemmour intervient à la 49ème minute d’une émission d’une heure et en moins de 120 secondes jette le trouble à la fois sur Emile Zola et Alfred Dreyfus. Christine Kelly, l’animatrice, aurait dû se désolidariser d’Eric Zemmour pour dégager la responsabilité de CNews comme elle le fait parfois.

Zemmour critique Emile Zola pour toute son œuvre et même sa vie privée. Zemmour reproche surtout à Emile Zola d’avoir attaqué l’Armée française dans son célèbre article « J’accuse » et pourtant après l’acquittement d’Esterhazy par la justice militaire, Emile Zola ne pouvait pas faire autrement pour que le procès soit ouvert à nouveau et cette fois contre lui-même. De plus Zemmour jette plus d’huile sur le feu en disant que la situation d’Alfred Dreyfus reste trouble mais qu’il n’allait pas refaire le procès de Dreyfus.

Zemmour accuse donc Zola pour son article et en conséquence Dreyfus pour ne pas s’être laissé condamner. En effet la grâce de Dreyfus en 1899 et sa réhabilitation en 1905 qui résultent pour beaucoup de l’action de Zola se seraient accompagnées d’une mise à l’écart des officiers antisémites et aurait désorganisé l’armée française.

Zemmour explique que cette désorganisation est en partie à l’origine des pertes humaines importantes du début de la guerre de 1914-1918, c’est-à-dire 15 ans après. En 15 ans, l’Armée n’aurait pas eu le temps selon Zemmour de remplacer les officiers écartés pour leur rigidité antisémite.

Le code d’honneur disant qu’il faut affronter l’ennemi sans se dissimuler a certainement fait beaucoup de morts inutiles (difficulté à adapter l’uniforme) de même qu’une mécanisation insuffisante. Mais c’est surtout la vue conservatrice et inadaptée à la guerre de l’Armée française qui consistait à penser selon leur plan XVII31 de 1913 que le territoire neutre de la Belgique serait respecté en cas d’offensive allemande qui a coûté cher. 

Les allemands n’avaient que faire de la neutralité belge et dès la déclaration de guerre à la France le 3 août, ils envahissent la Belgique et en quatre jours à partir du 18 août les Allemands avancent de 200 km sur le territoire français.

Zemmour attaque les dreyfusards et indique que l’article de Zola aurait même encouragé des gens à devenir antidreyfusards, mais le pire aura été de dire que la position d’Alfred Dreyfus était trouble et là nous atteignons l’inacceptable comme l’est sa tolérance pour le Maréchal Pétain.(*)

 (*) Rappelons qu’Eric Zemmour vient d’une famille juive en dépit de ces prises de position.

à propos de l'auteur
Didier est de formation franco-américaine : Paris -Dauphine, CFA USA et UK. Il a 35 ans d'expérience des affaires internationales (Finances) en tant que Directeur ainsi qu'une connaissance approfondie d'Israël et du Moyen Orient
Comments