« Palestine » en grec signifie Israël

© Stocklib / Viacheslav Popov
© Stocklib / Viacheslav Popov

Ne vous offusquez pas, la nouvelle me surprend autant que vous et pourtant ça tombe sous le sens…

D’abord, le contexte : ‘Israël’ est le nom donné à Jacob par l’ange Gabriel parce qu’il était sans cesse en train de « lutter » avec Dieu. Symboliquement « Lutter » peut aussi bien sous-entendre argumenter, contester, batailler que parlementer. Jacob, le fils d’Isaac était un esprit libre et un précurseur empiriste.

C’est l’historien Hérodote qui mentionna dans ses écrits le mot Palestine pour la première fois (au VIème siècle avant JC) et le terme fut reprit sept siècles plus tard par l’empereur romain Hadrien lorsqu’il renomma Israël « Syria Palaestina » après avoir avoir battu les juifs lors de la révolution de Bar Kochba (132-135CE). La Judée et la Samarie furent effacées de la carte et remplacer par le mot que l’on connait tous.

Cependant, si l’on recherche un peu, le mot Palestine écrit en grec Παλαιστίνη avec un Π=P n’a rien à voir avec les Philistins φυλιστιιμ écrit avec un φ=ph. Que signifie alors Palestine ? C’est simple : παλαιστής (Palaistis) signifie ‘lutteur’ et να (Na) signifie ‘contre’. L’idée étant que l’on lutte contre quelque chose… Les grecs, à l’époque, étaient encore polythéistes et ne voyaient pas d’un bon oeil que l’idée d’un Dieu unique mais ils acceptaient l’idée que l’on puisse lutter contre quelque chose. Après tout la lutte était l’un de leur sport favori… et faisait déjà parti des jeux olympiques…

On peut dès lors imaginer que le mot Palaestina (la version latine) vienne de l’hellénisation et de la symbolique du nom « Israël ».

 

à propos de l'auteur
Israélien d'origine française, Solal a été photographe, vidéaste et dorénavant créateur de contenu à son compte: @israel_from_inside (instagram) Il s'est récemment lancé dans une carrière d'activiste de terrain au profit d'Israël et dans la philologie. C'est un polyglotte qui remonte le Temps et la Vérité grâce à l'étude des langues
Comments