On ne combat pas l’antisémitisme par une marche

Aujourd’hui, tous les politiques, toutes les associations seront présentes pour la marche suite à un assassinat antisémite.

Beaucoup vont venir, non par volonté, mais par peur qu’on dise qu’ils n’étaient pas présents.

Il y aura des embrassades, des photos et encore des photos mais après …. rien.

Les grandes institutions juives diront qu’elles peuvent mobiliser X personnes mais après… rien.

Au lieu de manifester il nous faut demander des mesures fortes au gouvernement.

Les imams ne doivent pas avoir peur de faire des fatwas contre les terroristes.

J’ai souvent organisé et participé à des marches mais la première marche que nous devons faire est celle de l’éducation, d’une justice forte sinon le résultat sera… rien.

à propos de l'auteur
Éric Gozlan est né en 1964. Il a vécu une grande partie de sa vie en Israël au kibboutz et a servi dans une unité combattante de Tsahal pendant la première guerre du Liban et la première Intifada. Il étudie l’économie en Israël. De retour en France, il est reçu au troisième concours de l'École Nationale de la Magistrature et a travaillé de nombreuses années dans le milieu bancaire et au Conseil de l’Europe. En dehors de son parcours professionnel, Éric a toujours été intéressé par le social et les relations interreligieuses. Il pense qu’il est possible d’arriver à la paix par la religion (puisque les guerres partent souvent de celle-ci). C’est pour cette raison qu’il s’emploie en France à travailler sur le dialogue interreligieux et ce notamment avec l’Imam Chalghoumi Il a été nommé il y a peu par le roi des Roms ambassadeur de sa cause pour la France et a reçu la médaille de la paix en Roumanie. Éric est souvent invité à des congrès pour la paix pour donner son expertise sur certains problèmes Il a participé à deux nombreux colloques sur la paix et le dialogue inter religieux en Corée, Russie, Etats-Unis, Bahreïn, Belgique, Angleterre, Italie, Roumanie… Il est Directeur exécutif de l’Union des Peuples pour la Paix Eric Gozlan écrit dans plusieurs revues dont le Nouvel Observateur en France, Times of Israël en Israël et a publié dernièrement, suite à une demande du Vatican, une étude sur l’apostasie dans le Judaïsme
Comments