NETTA à Paris pour Israël !

Concert de la chanteuse israélienne NETTA, gagnante de l’Eurovision 2018, à Paris dimanche 10 février 2019 pour le Keren Hayessod au profit des enfants défavorisés d’Israël. Un événement familial ouvert à tous !

Netta Barzilaï est un véritable phénomène en Israël et dans le monde entier. A la suite d’études à l’école de musique Rimon à Tel Aviv et à sa participation à la célèbre émission « Hakohav Haba » (pendant de l’émission Nouvelle Star) qu’elle remporte, elle est propulsée sur le devant de la scène internationale grâce à sa victoire au Concours Eurovision de la chanson 2018 avec le titre Toy, qui fait écho au mouvement #MeToo.

https://www.keren-hayessod.fr/informations/2018/12/netta-a-paris/
https://www.keren-hayessod.fr/informations/2018/12/netta-a-paris/

Femme et artiste engagée, Netta est la marraine du programme éducatif Net@ soutenu par le Keren Hayessod*. Ce programme existe depuis plusieurs années et s’appuie aujourd’hui sur un réseau de plus de cinq mille élèves qui lui doivent leur insertion réussie dans la vie professionnelle. Il s’applique à des adolescents de « villes défavorisées » et leur offre sur plusieurs années, en complément du cursus classique, une expertise hautement qualifiée en informatique.

Plus d’info sur : www.keren-hayessod.fr

*Le Keren Hayessod a été fondé en 1920 comme l’institution de collecte de fonds pour Israël, afin de renforcer la société israélienne, d’aider à l’intégration des nouveaux Olims en Israël, de relier le peuple juif à Israël et d’acheminer en Israël, les Juifs en danger.

Le concert aura lieu au Chalet du Lac : Orée du Bois de Vincennes, Avenue de Bel Air  – 75012 Paris

Réservations en ligne

à propos de l'auteur
Depuis sa création en 1920, et à partir de 1948 en partenariat avec Israël, le Keren Hayessod, a joué le rôle principal dans la construction et le développement du pays, dans le sauvetage et l’intégration des Juifs, nouveaux immigrants, ainsi que dans la lutte contre la fracture sociale. Seule organisation de collecte de fonds qui fonctionne en vertu d’une loi votée par la Knesset en janvier 1956, de nombreux projets ont étés menés, tels que l’organisation de l'alyah de millions de olims et leur intégration, la mise en place de centaines de programmes sociaux, éducatifs et culturels innovants destinés aux populations défavorisées, mais aussi le renforcement de l’identité juive de milliers de jeunes en diaspora, à travers des programmes tels que Massa, Taglit ou Bac Bleu Blanc. Le Keren Hayessod existe dans 42 pays du monde et il a œuvré en France sous le nom d'Appel Unifié Juif de France jusqu'en 2013. Depuis octobre 2013, le Keren Hayessod existe de façon autonome et est présidé par Richard Prasquier.
Comments