Maroc-Israël : relations économique renforcées

Drapeaux marocain et israélien sont exposés au ministère marocain des Affaires étrangères lors d'une visite officielle du ministre israélien des Affaires étrangères Yair Lapid à Rabat, au Maroc, le mercredi 11 août 2021. (AP Photo/Mosa'ab Elshamy)
Drapeaux marocain et israélien sont exposés au ministère marocain des Affaires étrangères lors d'une visite officielle du ministre israélien des Affaires étrangères Yair Lapid à Rabat, au Maroc, le mercredi 11 août 2021. (AP Photo/Mosa'ab Elshamy)

Le Maroc et Israël signent un accord de partenariat pour renforcer les relations économiques.

A travers une rencontre virtuelle, selon l’agence de presse marocaine.

Lundi dernier, le Maroc a annoncé la signature d’un accord de partenariat entre des hommes d’affaires marocains et israéliens travaillant dans le secteur privé, pour renforcer les relations économiques et commerciales.

Cela s’est produit lors d’une réunion virtuelle, selon l’agence de presse marocaine MAP.

De son côté, la chaîne israélienne « I24 News » a rapporté que la délégation marocaine a été informée en marge du forum économique sur les opportunités d’investissement qu’Israël offre aux investisseurs de différents pays du monde, outre la signature d’accords de coopération et la création de partenariats. entre les entreprises israéliennes et marocaines dans divers domaines économiques.

L’accord a été signé par Chakib Laalj, président de la Confédération générale des entreprises marocaines (hommes d’affaires), côté marocain, et côté israélien, Ron Tomer, chef de l’Autorité patronale et patronale, et Uriel Lin, chef de la Fédération des chambres de commerce.

Le partenariat entre les deux pays vise à « établir un dialogue ouvert et permanent entre la Confédération Générale des Entreprises du Maroc et l’Association Israélienne des Patrons et Employeurs, afin de créer une sorte d’harmonisation de pratiques entre les communautés d’affaires concernées actives dans les secteurs principaux. »

Dans le cadre de l’accord, les deux parties ont convenu de « créer un conseil d’affaires bilatéral afin de renforcer la coopération entre le secteur privé des deux pays ».

Le 10 décembre, Israël et le Maroc ont annoncé la reprise des relations diplomatiques entre eux, après leur suspension en 2000.

Le 22 du même mois, l’ancien Premier ministre Saad Eddine El Othmani a signé une « déclaration conjointe » entre le Maroc, Israël et les Etats-Unis, lors de la première visite d’une délégation officielle israélo-américaine dans la capitale, Rabat.

Le Maroc est ainsi devenu le quatrième pays arabe à accepter une normalisation avec Israël en 2020, après les Émirats arabes unis, Bahreïn et le Soudan.

Alors que l’Egypte et la Jordanie ont deux accords de paix avec Israël, depuis 1979 et 1994.

à propos de l'auteur
Lahcen Hammouch est journaliste et fondateur de "Almouwatin bxl-média" (Almouwatin qui signifie le citoyen en Français), association qui gère une radio et tv web en plus d’un journal électronique reconnue d’utilité publique, née juste après la vague d’attentat qui a touché l’Europe. L'association a comme objectif général la valorisation de la communication entre l’islam et les autres cultures ainsi que la lutte contre l’exclusion sociale, le racisme, l'antisémitisme, le radicalisme et le djihadisme.
Comments