L’UNESCO ou le guide du détournement de l’Histoire

L’UNESCO, vous connaissez ce truc de l’ONU, chargé de promouvoir la connaissance, la culture et le respect, a une façon bien particulière de célébrer le début de 5777.

Trois résolutions ont été votées contre le caractère juif de Jérusalem pendant les fêtes de Tichri.

Au lendemain de Simhat Thora, l’UNESCO a une nouvelle fois voté mercredi 26 octobre une résolution qui refuse tout caractère juif au mont du Temple (Har Habayit).

Cette fois-ci, c’était au tour du comité de l’héritage mondial de l’UNESCO de voter.

Dix pays ont voté pour la résolution présentée par le Liban, la Tunisie et la Jordanie, pourtant en paix avec Israël, deux se sont opposés, huit se sont abstenus et un devait être en vacances.

Pas la peine cette fois-ci de féliciter l’Italie, la République tchèque ou de s’inquiéter du vote de la France, car ils ne font pas partie de cette instance.

Les 21 membres actuels du Comité sont : l’Angola, l’Azerbaïdjan, le Burkina Faso, la Croatie, Cuba, la Finlande, l’Indonésie, la Jamaïque, le Kazakhstan, le Koweït, le Liban, le Pérou, les Philippines, la Pologne, le Portugal, la République de Corée, la Tanzanie, la Tunisie, la Turquie, le Vietnam, le Zimbabwe.

Le vote étant secret, on vous laisse deviner.

A noter que ce texte a reconnu l’existence du “mur Occidental”, et enlevé le terme musulman de “place Burak”. Par contre, il n’y a toujours pas de mont du Temple (Har Habayit) , qui reste pour l’UNESCO Haram Al Sharif ou Mmosquée Al Aqsa.

L’UNESCO confirme ainsi une fois de plus qu’elle préfère le guide du détournement de l’Histoire au guide du Routard.

About the Author
Engagé pour la communauté juive et Israël, Haim Musicant a exercé plusieurs fonctions, dont la direction générale du CRIF, et celle du Bnai Brith européen. Écrivain et journaliste, il est un observateur attentif de tout ce qui concerne les juifs, en Israël et dans les autres pays.
Comments