L’indicible secret de la résilience d’Israël

Le bras d'une personne âgée avec un numéro tatoué tient la main d'un petit enfant au bras tatoué 7 Octobre 2023. Crédit dessin : Uri Fink
Le bras d'une personne âgée avec un numéro tatoué tient la main d'un petit enfant au bras tatoué 7 Octobre 2023. Crédit dessin : Uri Fink

L’éternité d’israël ne se démentira jamais.

C’en est fini. J’arrête de juger favorablement. Depuis des mois, j’écoute les anti-israéliens et je me dis que, s’ils sont si nombreux, c’est peut-être qu’ils ont raison. Cette fois, comme disait Éliane Amado Lévy-Valensi, j’arrête de prendre la subjectivité de nos ennemis pour de l’objectivité.

Parfois, il faut fermer ses oreilles et arrêter d’écouter le bruit de ceux qui se croient intelligents mais ne savent pas ce qu’ils disent. Tous ces gens qui se croient éclairés et intelligents ont souvent eu tort avec Staline, Mao, Pol Pot, Khomeiny et consorts. Il est temps que nous aussi, avec nos trois mille ans d’histoire, les envoyions jouer au bac à sable, malgré leur nombre et l’éloquence de leurs discours. Basta ! Nous vous avons suffisamment entendus dans votre suffisance de ceux qui savent tout et ne savent en vouloir qu’aux Juifs.

Cette obsession sélective anti-israélienne à travers le monde, alors que les autres conflits ne font pas sortir les gens dans la rue, montre au mieux le rôle symbolique qu’Israël joue dans l’économie mondiale, et au pire, prouve que leur problème n’a rien à voir avec les Palestiniens mais bien avec les Juifs.

En y réfléchissant, cette persistance de l’antisémitisme a de quoi rendre la foi à un athée invétéré. Toutes les théories sociologiques, anthropologiques et matérialistes échouent à expliquer la dimension protéiforme de la plus vieille des haines.

Continuez à ricaner. Heureusement, cette fois, nous avons un État pour nous défendre et nous sommes 7 millions de juifs israéliens unis dans notre entêtement. Vous nous demandez de nous suicider pour vous faire plaisir. Merci pour votre proposition. Notre réponse sera non.

Avec l’aide de Tout-Puissant, nous annihilerons le Hamas, le Hezbollah et le régime des Mollahs, et si vous voulez vous ajouter à la liste, nous combattrons aussi contre vous. Nous sommes dans une lutte de survie. S’il faut choisir entre vous et nous, alors ce sera nous.

Encore un détail. À la fin, vous nous remercierez.

Ne cherchez pas à répondre, j’ai coupé le cordon du téléphone. L’entêtement d’Israël, c’est ce qui fait que nous sommes encore là après 3 000 ans et que nous serons encore là quand les grands peuples intelligents d’Europe auront depuis longtemps disparu de la scène de l’histoire.

à propos de l'auteur
Directeur de recherche au Jewish People Policy Institute (Jérusalem), Dov Maïmon est notamment l’auteur d’une étude portant sur « le judaïsme européen en 2030 », où s’esquissent divers scénarios possibles pour le devenir communautaire. Né à Paris, Dov Maïmon émigre en Israël à 18 ans. Ingénieur formé au Technion (Haïfa), diplômé de l’Inséad (Fontainebleau) en management, professeur aux Universités de Ben Gourion (Beer-Shéva) et du Mont Scopus (Jérusalem), il travaille sur les rapports entre histoire, religions et politique. Son doctorat, consacré aux convergences entre mystiques juive et musulmane, a été récompensé du prix du Chancelier des Universités 2005, attribué chaque année au meilleur doctorat français en sciences humaines. D'octobre 2013 à février 2014, il a coordonné la taskforce du gouvernement israélien sur l’avenir des Juifs d'Europe.
Comments