L’Imam Chalghoumi organise un repas de paix et de fraternité

A l’heure où Tel Aviv subissait un odieux attentat, l’Imam Chalghoumi organisait à la mosquée de Drancy le repas de l’Iftar. Cette année le thème du dîner était la fraternité.

Je dirais : plus que cela !! De nombreuses personnalités étaient présentes dans une ambiance décontractée où chacun a pu discuter sans se préoccuper de sa nationalité, de son étiquette politique ou de sa religion.

Afin que vous saisissiez l’importance de ce dîner, je souhaite, à la manière d’un photographe, vous monter quelques instantanés de cette soirée.

Ainsi nous avons vu :

Mme Valérie Pécresse, Présidente de la Région Ile-de-France, discuter avec M. Maccioni, représentant du Président de la République.

M. Galli, Préfet de la Seine-Saint-Denis, en plein échange avec M. Lagarde, Maire de Drancy et Président de l’UDI.

L’homme d’affaire syrien Mohamed Izzat Khattab qui travaille depuis de nombreuses années sur la paix dans le monde et spécialement au Moyen Orient et  qui  aide en autre les réfugiés Syriens.

Les responsables des yezidis nous expliquant la situation dramatique de leur peuple

Mme Betsy Mathiseon, organisatrice de « This is Barhein » est venue spécialement du Bahreïn afin de montrer encore une fois la tolérance interreligieuse de son pays  

Le Directeur Général de l’Association des victimes du terrorisme échanger des idées avec le Directeur de la prison de Fresnes.

Les Ambassadeurs de Belgique, de Suisse, d’Azerbaïdjan et du Sénégal ainsi que la conseillère du Roi du Bahreïn s’entretenir avec M. Attali, ministre plénipotentiaire de l’Ambassade d’Israël en France.

Le Rabbin Lewin, Secrétaire général de la Conférence des Rabbins Européens et le Rabbin de la Victoire Moshé Sebbag échanger avec le Président de la Fédération Protestante de France, M. le Pasteur Clavairoly, et les responsables sikhs de France.

Les deux Présidents du CRIF, messieurs Cukierman et Khalifa accompagnés de leurs vice-présidents, en discussion avec Joël Rubinfeld, Président de la LICRA belge.

Frédéric Encel et Marek Halter ont parlé littérature et géopolitique.

Le CFCM était représenté par son Secrétaire Général M. Zecri.

Beaucoup d’autres personnalités étaient présentes puisque plus de cent convives avaient fait le déplacement.

Hassen Chalghoumi a évoqué le besoin d’un renouvellement du dialogue entre toutes les religions et a insisté sur la création d’un Islam de France.

diner 5diner 4diner 2diner 1

Eric Gozlan

à propos de l'auteur
Éric Gozlan est né en 1964. Il a vécu une grande partie de sa vie en Israël au kibboutz et a servi dans une unité combattante de Tsahal pendant la première guerre du Liban et la première Intifada. Il étudie l’économie en Israël. De retour en France, il est reçu au troisième concours de l'École Nationale de la Magistrature et a travaillé de nombreuses années dans le milieu bancaire et au Conseil de l’Europe. En dehors de son parcours professionnel, Éric a toujours été intéressé par le social et les relations interreligieuses. Il pense qu’il est possible d’arriver à la paix par la religion (puisque les guerres partent souvent de celle-ci). C’est pour cette raison qu’il s’emploie en France à travailler sur le dialogue interreligieux et ce notamment avec l’Imam Chalghoumi Il a été nommé il y a peu par le roi des Roms ambassadeur de sa cause pour la France et a reçu la médaille de la paix en Roumanie. Éric est souvent invité à des congrès pour la paix pour donner son expertise sur certains problèmes Il a participé à deux nombreux colloques sur la paix et le dialogue inter religieux en Corée, Russie, Etats-Unis, Bahreïn, Belgique, Angleterre, Italie, Roumanie… Il est Directeur exécutif de l’Union des Peuples pour la Paix Eric Gozlan écrit dans plusieurs revues dont le Nouvel Observateur en France, Times of Israël en Israël et a publié dernièrement, suite à une demande du Vatican, une étude sur l’apostasie dans le Judaïsme
Comments