L’état d’Israël a 73ans et l’ONU reste fidèle à elle-même…

Photo : Brendan Smialowski / AFP
Photo : Brendan Smialowski / AFP

En cette veille du 73e anniversaire de l’état d’Israël on ne peut rester aveugle comme muet quant à ce qui s’est déroulé de par le monde durant cette dernière année depuis le mois d’avril 2020…

Bien évidemment que le corona virus a tenu la primeure sur l’International prouvant par-cela qu’au final nous étions tous logés à la même enseigne, et qu’un minuscule virus ne faisait, lui, aucune différence de lieux, de races, de religions…

Comme de bien entendu le « phare des nations qu’est l’état d’Israël » a démontré qu’avec des décisions intelligentes (même si les débuts étaient pour le moins balbutiants) un état pouvait venir à bout de ce virus et revenir à une normalité de vie que l’ensemble de la planète semble jalouser, et pour cause…

Sans surprise aucune, l’ONU s’en est donnée à coeur joie cette année encore dans ses condamnations anti-israéliennes; appelant sans tarder à mettre un terme à l’occupation israélienne, demandant aux autorités israéliennes de relancer un dialogue vers la Syrie et le Liban quant au « Golan Syrien » (terme usité par l’Assemblée générale de l’ONU…), rappelant les « droits inaliénables du Peuple Palestinien, y compris son droit à l’autodétermination… »

Les Etats Unis ont décidé le changement et ont donc élu Biden qui s’est bien vite dépêché de revenir sur des décisions prises par son prédecesseur entre autre sur le Moyen-Orient, sur la politique face au régime iranien…

Et… parle-t-on dans les hautes sphères internationales de la situation en Syrie ? Dix ans de conflit, des centaines de milliers de morts, des millions de déplacés, plus de 12.000 enfants tués ou blessés… Mais où se trouve donc ses instances pour non seulement condamner mais bel et bien assister ?…

Et… parle-t-on dans ces mêmes hautes sphères internationales de la situation au Yémen ? Six ans de conflit armée ayant fait plus de 18400 victimes, une situation de famine touchant presque deux tiers de la population des 20.1 millions d’âmes… Où sont les assistances, les aides internationales concrètes ?…

Et qui même se souvient d’autres conflits comme le conflit armé au Nord-Est du Mozambique, comme en Ethiopie (région du Tigré), comme au Soudan, et bien d’autres encore dont personne ne parle, que l’on ne condamne pas ?

Le seul état qui me semble avoir fait des pas concrets en 2020-2021 vers des résolutions de conflits, des rapprochements, des traités d’échanges, de paix, ne serait-il pas une fois de plus ce « phare des nations » que nous sommes à l’évidence ? Emirats arabes unis, Barhein, Maroc, Soudan…

Pendant ce temps le régime iranien se frotte les mains, se réjouit on ne peut plus du changement de gouvernement américain, renoue des relations internationales, et en profite pour jouer de la taqya à tout va jusqu’à se jouer d’engagements précédant pris à Vienne en installant des centrifugeuses de 10 à 50 fois plus puissantes que ce qui est autorisé, en avançant on ne peut plus dans des technologies nucléaires…

Mais la propension n’en est que pacifique comme nous nous en doutons tous, y compris les instances internationales…

Certes, tant qu’une actualité d’un état quelconque aussi dangereuse soit-elle (et pas uniquement envers l’état d’Israël) n’a pas de relation directe avec une politique israélienne, des décisions israéliennes, des agissements israéliens… Le monde n’aura aucune raison logique de s’immiscer !…

En lieu de promouvoir une politique internationale de rapprochement envers Israël : ne serait-ce que pour profiter des avancées en presque tous domaines, l’International est resté fidèle à ce qu’il était jusqu’à présent comme si une pandémie largement vaincue par ce « phare des nations » n’avait aucune connotation humaine et humanitaire, comme s’il ne fallait surtout pas se rapprocher de trop de cet état apparemment par trop nocif…

Je souhaite, je nous souhaite de continuer sur notre lancée et de nous prouver à nous-mêmes (à défaut de l’International) que nous sommes définitivement le « phare des nations » que celles-ci le reconnaissent ou pas !

Tous mes voeux de continuation, Etat d’Israël, pour qu’au final le monde non seulement verra mais sera à nos côtés !

Sources: UN.org – hrw.org

à propos de l'auteur
Marc Lev réside en Israël depuis 1985, est blogueur depuis plus de 15 ans quant au monde juif face à l'International, à la région du Moyen-Orient, aux mouvances islamistes; a publié divers romans liés aux problématiques régionales, au régime iranien, aux extrémismes ( "Demain ?", "Et si..", "Après-demain..?" ), et a de-même développé des dons artistiques en se spécialisant dans des créations de peintures sur supports de bois divers avec des expositions ici et là. Marc Lev, dans ses écrits hebdomadaires, tente de donner une vision de l'intérieur, depuis Israël, des problématiques touchant le judaïsme international, Israël, la région du Moyen-Orient... par lesquels il se veut porteur de matières à réflexion...
Comments