Le tourisme israélien au Maroc

Les drapeaux du Maroc et d'Israël lors d'une visite du ministre israélien de la Défense Benny Gantz au ministère marocain des Affaires étrangères, à Rabat, au Maroc, le mercredi 24 novembre 2021. (AP Photo/Mosa'ab Elshamy)
Les drapeaux du Maroc et d'Israël lors d'une visite du ministre israélien de la Défense Benny Gantz au ministère marocain des Affaires étrangères, à Rabat, au Maroc, le mercredi 24 novembre 2021. (AP Photo/Mosa'ab Elshamy)

Les compagnies aériennes Israéliennes vont transporter prochainement plus de 200 000 touristes d’Israël vers le Maroc.

Après deux mois d’absence « temporaire » en raison de la pandémie « Covid19 », les avions israéliens reviennent en force dans l’espace aérien marocain, suite à l’annonce faite par Rabat sur la réouverture de son espace aérien ce 7 février 2022.

La compagnie Arkia s’apprête également à mettre en place des vols directs entre Tel-Aviv et Casablanca, deux fois par semaine, en avril prochain, pour doubler ses vols à 4 vols hebdomadaires, tandis que la compagnie Israer a décidé de commencer à organiser des vols dès le 28 mars.

Le Maroc reprend dès lors des vols avec l’État d’Israël, suspendus en raison de l’épidémie du Covid-19 « Omicron », et qui a poussé le Royaume à fermer son espace aérien aux vols internationaux.

A cet égard, l’opérateur du secteur du tourisme, Zubair Bouhout, a confirmé que les compagnies israéliennes avaient décidé de reprendre leurs vols internationaux vers le Maroc après une suspension temporaire due à la pandémie, notant qu' »une ligne aérienne directe entre Casablanca et Tel-Aviv a été lancée le 12 décembre, avec une fréquence de trois vols par semaine.

Pour rappel:

Le Maroc a été le quatrième pays arabe à normaliser en décembre 2020 ses relations avec Israël, après les Emirats arabes unis, Bahreïn et le Soudan, sous l’impulsion de l’administration de l’ancien président américain Donald Trump.

Un premier vol direct transportant des officiels israéliens a eu lieu en décembre 2020 entre Tel-Aviv et Rabat. Des accords bilatéraux ont été signés dans la foulée notamment sur l’exemption de visas pour les diplomates et les liaisons aériennes directes.

Pour rappel: La communauté juive du Maroc, est la plus importante d’Afrique du Nord avec près de 3 000 personnes. Un nombre qui semble dérisoire en 2021 quand on sait que le royaume compte plus de 30 millions d’habitants. Pourtant dans les années 1940, ils étaient près de 250 000, soit 10% de la population. Mais beaucoup sont partis après la fondation d’Israël, en 1948. Aujourd’hui, plus de 700 000 Israéliens sont d’ascendance marocaine et ont souvent gardé des liens forts avec leur pays d’origine.

à propos de l'auteur
Lahcen Hammouch est journaliste et fondateur de "Almouwatin bxl-média" (Almouwatin qui signifie le citoyen en Français), association qui gère une radio et tv web en plus d’un journal électronique reconnue d’utilité publique, née juste après la vague d’attentat qui a touché l’Europe. L'association a comme objectif général la valorisation de la communication entre l’islam et les autres cultures ainsi que la lutte contre l’exclusion sociale, le racisme, l'antisémitisme, le radicalisme et le djihadisme.
Comments