Le succès israélien de l’Eurovision

Le déroulement de l’Eurovision à Tel Aviv, en Israël, est la réussite nationale, culturelle, touristique et commerciale d’un Etat et d’un peuple soumis à des règles de sécurité et de défense depuis le premier jour de sa création en 1948.

L’Eurovison est la réponse du droit, de la liberté, de la culture et des loisirs contre la Force, la dictature, la haine qui cible sans discontinuer les populations israéliennes depuis Gaza et le Liban, sous l’autorité d’une « République islamique » sise à Téhéran.

La jeunesse de l’Etat (moins de cent ans !) n’a pas manqué d’assurer la qualité de l’organisation de l’évènement. La chaleur manifestée en public par les délégations participantes, les présentateurs et présentatrices européennes à l’égard de leur hôte israélien illustrent les bonnes relations entre Israël et les autres peuples dès lors que les menaces terroristes et les « subventions » en provenance des ennemis d’Israël sont maîtrisées et/ou dégagées.

Ni la haine contre Israël en provenance de régimes qui oppriment leurs propres peuples, ni le soutien de leurs alliés ne parviennent à empêcher les Israéliens artistes et autres à recevoir, échanger, concourir librement dans le cadre de l’Eurovision. Il en va de même pour l’élimination revendiquée de l’Etat hébreu que ni le terrorisme, ni les agressions militaires ni les stigmatisations, ni les propagandes ne sont parvenues à réaliser.

L’Eurovision en Israël indique la supériorité de la paix et de la liberté sur les forces d’oppression et de destruction.

à propos de l'auteur
Pierre Saba
Comments