Le Sahara marocain à l’heure de la mise au point avec l’UE

Rabat - 15 janvier 2021- Le ministre des Affaires étrangères, de la Coopération africaine et des Marocains résidant à l’étranger, Nasser Bourita a appelé l’Europe à s’inscrire dans la dynamique internationale enclenchée par le large soutien à l’initiative d’autonomie du Sahara.
Rabat - 15 janvier 2021- Le ministre des Affaires étrangères, de la Coopération africaine et des Marocains résidant à l’étranger, Nasser Bourita a appelé l’Europe à s’inscrire dans la dynamique internationale enclenchée par le large soutien à l’initiative d’autonomie du Sahara.

Le ministre des Affaires étrangères, de la Coopération africaine et des Marocains résidant à l’étranger a exhorté, vendredi dernier, l’Europe à suivre la dynamique internationale engrenée par le fort appui à l’initiative d’autonomie du Sahara marocain.

«L’Europe doit sortir du confort de dire qu’il y a un processus, et nous soutenons ce processus, même si ce processus doit durer encore des décennies», a indiqué le chef de la diplomatie marocaine Nasser Bourita lors d’un point de presse à l’issue de la Conférence ministérielle de soutien à l’initiative d’autonomie sous la souveraineté du Maroc, tenue en visioconférence à l’initiative du Maroc et des États-Unis, avec la participation de 40 pays.

L’Europe doit s’inscrire dans cette dynamique internationale, a préconisé le ministre marocain en énonçant que «la position américaine doit interpeller l’Europe sur son degré d’engagement, pour que cette direction prise par la communauté internationale, qui est celle d’une solution dans le cadre de l’autonomie sous souveraineté marocaine, soit également celle de l’Europe dans son unanimité».

Aussi, a-t-il évoqué les «signaux» de bon augure, incluant les accords signés avec l’Union européenne ainsi que les positions nationales de plusieurs pays qui, selon le haut diplomate «voient dans l’initiative d’autonomie une perspective fondamentale pour la résolution de cette question».

Aujourd’hui, il serait judicieux de penser à un «mouvement au sein de l’Europe pour soutenir la seule perspective possible pour le règlement de la question du Sahara, qui est celle de l’autonomie dans le cadre de la souveraineté du Royaume», a-t-il poursuivi.

Cette conférence de haut acabit a été l’occasion pour la quasi-totalité des pays participants d’exprimer leur large soutien à l’Initiative marocaine d’autonomie comme seule base pour une solution juste, équitable et pérenne à l’antagonisme régional du Sahara.

De ce fait, les participants à ce rendez-vous ministériel se sont engagés à continuer à plaider pour une solution basée uniquement sur l’Initiative marocaine d’Autonomie pour la résolution de ce conflit, selon la Synthèse des Présidents rendue publique à l’issue de la rencontre.

à propos de l'auteur
Journaliste avec préméditation, auteure en devenir et poétesse du dimanche, Houda voue un amour sans pareil au patrimoine judéo-andalou, un de ses sujets de prédilection. Lors de ses quelques voyages en Espagne (à Cadix, Jaén, et Huelva en Andalousie, mais aussi à Vilajoyosa, une commune d'Alicante en Communauté Valencienne) elle a pu visiter quelques juderías et découvrir les écrits du grand et majestueux Maïmonide sur son long séjour dans le beau Sud ibérique.
Comments