Le Judaïsme et l’Afrique : des compléments existentiels

La Torah est un héritage religieux basé sur une quête constante de justesse dans la vision de la vie des êtres humains.

Son enseignement nous apprend à vivre dans un monde où notre conscience nous confronte quotidiennement aux questions de justice, de droiture à la vie, au bonheur et d’harmonie respectueuse avec les autres espèces vivantes.

La Torah nous enseigne que les Israélites furent soumis à ce regard au monde dès le premier des 10 commandements, qui leur rappelle qu’ils sont nés en tant que Peuple dans la tourmente.

Moïse le prophète, maître de la tradition juive, est tout d’abord celui qui a osé se dévouer au renversement de l’ordre établi, en inspirant une émancipation à la fois individuelle et collective du système basé sur le Mal et du profit qui en est tiré.

Aux excès apologétiques de ce Mal, la Torah s’y est opposée. Elle ne cherche pas à établir une moyenne entre le Bien et le Mal. Elle combat très légitimement le Mal pour laver l’être humain de l’opprobre dont il s’est couvert, en lui rendant une juste place dans l’histoire humaine. Telle est la mission de tout Juif où qu’il soit et rien d’autre…

About the Author
Guershon Nduwa est le président de la communauté juive noire de France.
Comments