Le Grand Échiquier (post-fasciste) du Confusionnisme

Jean-Michel Folon au Musées du Vatican (2020) @Artinfo.net

Qu’est-ce que le confusionnisme ? Un discours ou une stratégie entretenant la confusion entre des idées d’extrême droite et d’extrême gauche, dit Wikipedia.

Qu’est-ce que le sinistrisme ? Une théorie d’Albert Thibaudet, élève d’Henri Bergson, sur le « grand remplacement » de la gauche, par l’extrême gauche et l’appropriation culturelle des codes de la gauche par des transfuges de droite. La suppression par Louis XV de la Compagnie de Jésus, la crise boulangiste ou le socialisme-nationaliste de Maurice Barrès faisant mentir l’idée suivante de Raymond Aron: « Qu’on soit de droite ou qu’on soit de gauche, on est toujours hémiplégique. »

Dans la grande confusion, Philippe Corcuff, admirateur de Chevènement, Lévinas, Bourdieu, Wittgenstein, et copain de Jean-Claude Michéa, cite Éléments, la revue d’Alain de Benoist, Nuit debout et Frédéric Lordon, Jacques Julliard, Daniel Lindenberg, Jean-Pierre Chevènement, Paul-Marie Coûteaux, Florian Philippot, Éric Zemmour ou Mathieu Bock-Côté, prônant un « national-souverainisme », influencés par Antonio Gramsci, Ernesto Laclau et Chantal Mouffe. Citons Juan Branco, Aude Lancelin, Éric Hazan, Étienne Chouard, proches des Gilets jaunes.

Au XXe siècle, la confusion antisémite annonce la Propagandastaffel : le Canard enchainé par La France enchaînée (1937), La France socialiste de Charles Dieudonné et René Chateau, les « actualité »,« Cinéac » (1940). Puis Minute, dirigé par Jean Boizeau (1971), Italiques par Apostrophes, Le Grand Échiquier, le Journal de 20H de France 2, d’Elkabbach, Cavada et PDDA (1975), Charlie Hebdo par National-Hebdo (1984), Libération, Le Monde par L’Aberration, Le Monstre (1986), Le Bèbête show par Les Guignols de l’info (1988) et Interview par Entrevue (1992).

Dans les années 2000, le confusionnisme devient millénariste et conspirationniste, Leni Riefensthal engage Giorgio Moroder, (2002), le monarchiste Ardisson plagie Philippe Labro pour Rive droite, rive gauche, (2003), Ruquier et Naulleau, Michel Berger pour Ça balance à Paris (2004), Closer et Causeur (2005), à Closer, le film entre adultes consentants, Salut les Terriens, Salut les copains, Action discrète, l’Action directe (2006), Égalité et Réconciliation, Desmond Tutu, fondateur de la commission Vérité et réconciliation (2007), sans oublier France-Soir détourné par le financier post-fasciste Alexandre Pougatchev (2009).

Les années 2010, sont celles de la Génération Z. TPMP trolle Touche pas à mon pote (2010), Atlantico, Mediapart et Le Huff Post (2011), la Manif pour tous, le Mariage pour tous (2012), Quenel+ (puis son cortège de +, AJ+, VA+) Canal+ (2014), Patrick Buisson, La Cause du peuple de Jean-Edern Hallier (2016), Natatacha Polony veut Changer la vie, CNews, I-Télé, (2017), Taddéi Interdit d’interdire, Broute, Brut, Çà se dispute, Ça se discute Balance ton post, Balance ton porc (2018) et Vincent Lapierre, Eurêka (2019).

Dans les années 2020, un confusionnisme rétro-socialiste se confine et devient plus littéraire: le Nouveau Magazine littéraire est racheté par Lire, le Front populaire devient un journal souverainiste, le Nouvel Observateur laisse place au Nouveau Conservateur, Tipeee finance la complosphère de Thinkerview à Livre Noir, Franc-Tireur devient une revue de Raphaël Enthoven et Les Clochards célestes, un youtubeur nihiliste proche de Roland Girard et Gabriel Matzneff.

La confusion des sentiments est aussi « dextrogyre », contre « l’insurrection situationniste » de la réinformation: Taratata, de Jacques Martin par Nagui (1993), The O’Reilly Factor par The Colbert Report, (2003), Wikipedia par WikiLeaks (2006), Vice et le Proud boy, Gavin McInnes par Spike Jonze (2008), Le Figaro par Le Gorafi, Causeur par Osons causer (2016) et Ouvrez les guillemets, de Pivot, par Usul (2017).

 

à propos de l'auteur
Alexandre Gilbert, directeur de la galerie Chappe écrit pour le Times of Israël, et LIRE Magazine Littéraire.
Comments