L’Affaire Cécile Bloch, un crime antisémite (II)

Technicien effectuant des analyses biologiques à l'IRCGN (2016). @ CC-BY-SA-4.0
Technicien effectuant des analyses biologiques à l'IRCGN (2016). @ CC-BY-SA-4.0

Après Patricia Tourancheau, journaliste pour le site Les Jours, Carine Hutsebaut se présente comme psychothérapeute, criminologue, profileuse, stagiaire de la FBI Academy, à Quantico, fondatrice de l’ICMAC (Centre international pour les enfants victimes de sévices et d’enlèvements), a recherché, avec Jean-Pierre Bloch, dans les années 2000, l’assassin de sa fille, Cécile, le policier François Vérove, confondu par des tests ADN.

Carine Hutsebaut: Bonjour Alexandre. Je n’ai plus le temps de parler avec tout le monde. Malheureusement. Je vous prie de bien vouloir m’envoyer votre message par e-mail. Ainsi, j’aurai un tout petit peu plus de temps pour vous y répondre. J’ai toujours 13.000 e-mails en retard. Même pour moi, il n’y a que 24 H par jour.

Effacez les spams, vous sauverez des arbres. On sait maintenant que Vérove était adepte de l’Algérie français et fan de Cannibal Holocaust. Vous aviez qualifié d’ignoble l’idée que la mort de Cécile puisse être qualifié de crime antisémite.
CH: Il est possible qu’il ait eu des penchants politiques, mais cela n’a rien avoir avec le ‘moteur’ de ses meurtres.

Vous n’en savez rien.
CH: Il n’y a pas de spam dans mes 13 000 courriers. Ce sont tous des gens qui cherchent une vraie aide. J’ai créé une académie, il y a un an. J’ai des étudiants partout dans le monde. L’extrême droite est parallèle aux colères intérieures des enfances cassées. Cette colère se dirige dans beaucoup de directions. Anger = Frozen Grief. La colère = du chagrin gelé. Il y a des penchants génétiques, mais c’est l’éducation qui gère. Ce sont des personnes derrière l’église et derrière la pédocriminalité, pleines de haine, envers tout et tout le monde. Surtout ce qui est en lien avec la paix, l’amour, la vie. Tous les violeurs ne sont pas violés. Il y a 5 formes d’abus d’enfants. Le viol est le plus grave. A partir de ce traumatisme très grave, beaucoup cherchent un équilibre par la violence eux mêmes, que ce soit dans les systèmes politiques ou via des idéologies extrèmes. Ils veulent à tout prix donner forme à leur rage, leur colère. Allez voir mon website. Vous y trouverez tout. Que J.P. ait eu raison ou pas, n’est pas la question. La Signature est la colère. Qu’il soit raciste est possible; mais ce n’est pas le mobile de ces crimes. Je travaille depuis 35 ans avec des criminels de ce genre, les plus dangereux. J’ai fait mes études sur la Psychopathie aux E.U. Mes meilleurs universités étaient les tueurs. Il faut aller au plus profond de leurs mobiles pour faire le mal. La plupart des victimes d’abus dans leur enfance, deviennent des KISA (Knights in Shining Armor). Ce sont des princes sur leur cheval blanc, des gens qui s’occupent de sauver le monde. On les trouve partout. Mais en fait ce sont des gens qui essaient de s’auto guérir de leurs traumas. Il y a deux sortes de psychopathes; ceux qui le sont devenus par un manque d’amour et ceux qui le sont devenus par un trop plein d’amour. Les derniers sont les plus dangereux. Les prognoses pour les récupérer sont NULS. Ce sont les petits garçons qui ont été surprotégés par leur sainte mère. C’est TOUJOURS la faute des autres. Toujours. Ce sont les petits garçons qui se croient rois et développent cette idée perverse jusqu’à la fin de leurs jours. Ils ne deviennent jamais responsables. Pour équilibrer, ils cherchent à joindre des groupes extrêmes. Donc l’extrême droite, les groupes violents. Là où ils trouvent des semblables, ce qui à son tour les renforcent dans l’idée qu’ils ont une fois de plus… raison. Donc contrôle. Donc, si vous rencontrez quelqu’un comme ça, allez chercher A FOND du coté de son enfance. Vous allez y retrouver tous ce que je vous dis ici. J’ai écrit aussi un livre sur les tyrans. Que ce soit des papes, Hitler, Staline, faites votre choix. TOUS ont été victimes dans leur enfance. TOUS. J’y décris les profils de chacun. Et TOUS avaient une relation perverse avec leurs mères. Ou plutôt une relation destructive. Je n’ai jamais contesté J.P. ni personne dans le monde. Tout le monde a le droit de penser ce qu’il veut. Mais qu’ils aient alors aussi l’expérience et la connaissance que j’ai de ce genre de crimes. Pour J.P. c’était un crime antisémite. Ça ne l’est pas. La plupart des victimes n’étaient PAS juives. Il faut rester dans la réalité. Si, çà avait été un crime raciste, j’aurais été la première à le dénoncer. Mais ce n’était pas le cas et je ne me prête pas à servir des idéologies politiques.

Des idéologies…
CH: Point à la ligne. Il n’y a QU’UNE vérité, et moi je vais pour cette vérité. Rien d’autres.

À laquelle pensez vous ?
CH: Et tous ceux qui croient avoir la connaissance en poche, qu’est ce qui les empêchent de faire le travail que je fais? Je pense à l’idéologie de la vengeance de l’individu. Un individu qui en général travail seul. Parfois il trouve des semblables. Donc, il n’est pas question d’idéologie. Ce sont des choses très personnelles dont le criminel n’ose pas parler. Donc il cherche d’autres échappatoires pour se ‘soulager’. Rien de plus difficile que la simplicité.

Quelques minutes plus tard, après une pause, elle reprend:

CH: Que dire de cet anti semitisme dont personne ne parle ? Tous les Juifs assassinés par leurs propres ‘Juifs’ qui en fait ne le sont pas. Ce sont des Zionistes. Rien à voir avec les juifs. Ils ont tout simplement ‘hijacked’ les juifs pour imposer leurs assassinats mondiaux. De ça vous ne parlez pas. Des milliers de juifs sont actuellement assassinés en Israël. Je ne vous entends pas parler de ça!

Je vois. Et à vrai dire je comprends mieux

J’appelle Patricia Tourancheau

Patricia Tourancheau: Ouhlala ça craint, elle est folle ou quoi !

Folle je sais pas mais antisémite c’est pas exclu
PT: Pourtant, JP Bloch était juif et c’est elle qui lui avait mis dans la tête qu’un réseau de pédophiles (Le Grêlé) visait des petites juives puisque trois d’entre elles portaient des prénoms juifs

La question que je me pose maintenant c’est qui est cette personne qui affirme avoir travaillé à Quantico, à la FBI Academy…

à propos de l'auteur
Alexandre Gilbert, directeur de la galerie Chappe écrit pour le Times of Israël, et LIRE Magazine Littéraire.
Comments