La paix : promesses et échecs

Drapeaux flottent devant le siège des Nations Unies lors de la 74e session de l'Assemblée générale des Nations Unies, le samedi 28 septembre 2019. (Photo AP / Jennifer Peltz)
Drapeaux flottent devant le siège des Nations Unies lors de la 74e session de l'Assemblée générale des Nations Unies, le samedi 28 septembre 2019. (Photo AP / Jennifer Peltz)

C’est le titre choisi par Eytan Bentsour pour son nouveau livre-document qui vient de paraître en hébreu aux Editions Yedioth Ahronoth Books.

Ancien Directeur général du ministère des Affaires étrangères, Eytan Bentsour, 82 ans, est fils de diplomate qui a débuté une brillante carrière comme conseiller personnel et diplomatique d’Abba Eban.

Son dernier ouvrage de référence est un témoignage unique qui raconte d’une manière objective et fidèle, appuyée sur des documents confidentiels et irréfutables, l’histoire de la diplomatie israélienne depuis la guerre des Six Jours de 1967 à nos jours.

Grand témoin des événements historiques, l’ambassadeur Bentsour pénètre dans ce livre dans les arcanes de la diplomatie et les coulisses du pouvoir. Il raconte la bataille menée par Abba Eban au Conseil de sécurité de l’ONU contre l’Union soviétique et la France, pour pouvoir obtenir la fameuse Résolution 242 en version anglaise.

Il évoque la mission de l’envoyé spécial Gunnar Jarring qui avait pu éviter la terrible et meurtrière guerre du Yom Kippour. Il insiste sur le processus de paix régional de la conférence de Madrid, et regrette profondément le manque de professionnalisme, les ambitions personnelles de certains fonctionnaires qui voulaient aboutir, à tous prix, à la signature des accords d’Oslo avec les Palestiniens. Il raconte ses missions secrètes dont celle effectuée en Corée du Nord, ainsi que ses rencontres avec les leaders de la planète.

Avec le regard lointain de deux générations au sein du ministère des Affaires étrangères, Bentsour évoque les succès et les zones d’ombre de la politique étrangère israélienne, depuis Lévy Eshkol à Benjamin Nétanyahou. Il passe au crible les décisions de Golda Meir, Begin, Rabin, Shamir et Shimon Pérès ainsi que les rendez-vous ratés de l’Histoire, celui d’Ehoud Barak à Camp David et à Taba, et Ehoud Olmert à Annapolis. Il déplore le manque de planification et de coordination entre les différents ministères et la priorité quasiment aveugle des affaires sécuritaires et de défense sur toute tentative d’amorcer un dialogue constructif.

Le manque d’audace et de vision de certains politiciens ambitieux et vaniteux, cherchant en priorité, la gloire, le succès immédiat et surtout une bonne image personnelle dans les médias.

Malgré le tableau sombre que brosse Bentsour de la situation politique, il garde un fort optimisme quant à l’avenir de la diplomatie classique, seule garante de l’avenir du processus de paix avec les Palestiniens.

Très documenté, fourmillant de révélations, de faits, de précisions et d’anecdotes, ce rare document de référence offre sans doute un éclairage nouveau sur tous les aspects et les plans de la diplomatie israélienne.

Ses combats dans l’arène internationale, ses initiatives pour consolider les relations bilatérales avec la majorité des pays du monde et ses efforts inlassables pour améliorer l’image de marque de l’Etat Juif. Ses luttes intérieures face à l’indifférence de certains ministres et généraux de l’état-major, refusant à saisir les opportunités pour trouver une solution équitable entre Israéliens et Arabes.

Cet ouvrage passionnant présente un dossier complet, précieux et indispensable pour le chercheur, le diplomate, et l’étudiant comme pour le grand public. Une vraie radioscopie pour mieux comprendre Israël, les Palestiniens, et le Moyen-Orient, hier et aujourd’hui, et surtout pour ne plus commettre les graves erreurs du passé. A lire absolument !

Le lancement du livre « Paix : promesses et échecs » de l’Ambassadeur Eytan Bentsour aura lieu le 24 février 2020 à la bibliothèque du JCPA-CAPE, en présence de l’auteur et de l’éditeur, suivi d’un débat avec les ambassadeurs Dore Gold, Alan Baker et Freddy Eytan.

à propos de l'auteur
Ancien ambassadeur d'Israël. Journaliste-Ecrivain. Fondateur et directeur du CAPE de Jérusalem. Auteur de 25 ouvrages sur le conflit Israelo-arabe et sur la politique française au Moyen-Orient ainsi que des portraits-biographiques de Shimon Pérès, Ariel Sharon et Benjamin Netanyahou.
Comments