Featured Post

JUIF? Selon Alain Soral

Jugé pour délit de provocation à la haine ou à la violence, Alain Soral livre à Esti sa définition du ''Juif"

Je l’ai filmé le 17 octobre, au tribunal, avant le procès qui oppose le journaliste Frédéric à Alain Soral. Il sera jugé pour ces 4 chefs d’accusation :– Invective constitutive d’une injure et portant gravement atteinte à l’honneur et à la considération de M. Haziza ;– Délit d’injure publique commise envers une personne en raison de son appartenance à une religion déterminée ;– Délit de contestation publique de crime contre l’humanité ;– Délit de provocation publique à la discrimination, à la haine ou à la violence à l’égard d’un groupe de personnes en raison de leur appartenance à une religion déterminée

à propos de l'auteur
Femme caméra, une Alice aux pays des merveilles, toujours en voyage à la rencontre des petites vérités des autres, pour dévoiler la mienne, de vérité, et en faire des films. Mes rencontres filmées sont une histoire d’amour. J’aime surprendre et me faire surprendre. Je cherche une vérité, celle du présent. Mes questions sont naïves, décalées, surprenantes, histoire de ne pas disparaître dans le non-dit, ou la langue du bois... Quand je tiens une caméra, je n’ai peur de rien. Je pousse la personne à être elle-même, le temps du tournage, ça m’amuse... Après au montage, Je suis seule face aux images parce que monter un film c’est comme écrire un livre. Il m’arrive de passer plus du temps à écrire sur mes cahiers ce qui n’existe même pas dans les images, et finalement de le retrouver au montage
Comments