Europe : et l’histoire était un éternel recommencement…

Le drapeau de l'Union européenne flotte à l'extérieur de l'Europe Maison de la Délégation du bureau officiel de l'Union européenne au Royaume-Uni à Londres, vendredi 22 janvier 2021. (Photo AP / Alastair Grant)
Le drapeau de l'Union européenne flotte à l'extérieur de l'Europe Maison de la Délégation du bureau officiel de l'Union européenne au Royaume-Uni à Londres, vendredi 22 janvier 2021. (Photo AP / Alastair Grant)

Alors que nous sommes à nouveau témoins semaine après semaine d’actes délibérément antisémites sur le sol français, et où nous ne pouvons que constater une fois de plus l’impuissance flagrante du gouvernement, l’incapacité juridique à nommer « un chat, un chat »… face à ces actes qui ne sont plus uniquement terroristes mais bel et bien axés sur la population juive, devons-nous nous questionner quant à cet historique qui se renouvellerait, se répèterait, serait un re-make d’une période que l’on croyait – espérait révolue ?…

D’ailleurs le Service Central du Renseignement Territorial ne fait-il pas mention pour la seule année de 2019 d’une augmentation de grosso-modo 27% des actes antisémites sur le territoire français ? Et il me semblerait d’évidence que les prochains chiffres montreront une courbe sans nom…

Et pour bien placer ici cette problématique que je soulève, et bien loin des détracteurs (juifs ou non) de ce qui semble malgré tout être une constatation; s’il est une autre nouvelle qui aurait à mes yeux dû ébranler l’Europe, le monde, l’International, l’être qui se veut humain dans toute sa splendeur, c’est bien celle du départ des juifs de certaines terres européennes, de tous les juifs de la terre de Norvège, d’une fuite délibérée aux relents d’un autre temps… Cet abandon d’une nationalité européenne n’est-il pas le prémice d’une situation similaire sur d’autres territoires européens ?…

Bien au-delà de cet exode d’une communauté par trop menacée dans son journalier par des actes antisémites sans limite aucune se sont les valeurs d’acceptation de l’autre, de celui qui a tout d’un norvégien, d’un français, d’un belge, d’un allemand… mais avec une culture, une approche religieuse et traditionnelle différente qui sont remises en question alors que des actes dits d’humanité (votés et acceptés dans le journalier par les divers gouvernements européens) envers des immigrants ayant pour certains amené des vapeurs de haine, d’antisémitisme flagrant s’installent, s’instaurent, se font non seulement réels mais même prépondérants… Choix délibéré d’abandon d’une tranche de la population acceptant les lois et décisions, les suivant, assimilée, intégrée, vivant avec, faisant partie de ?…

Que dire ainsi des communautés juives d’Europe confrontées à des centaines d’actes antisémites commis ici ou là dans le silence absolu, dans une ignorance voulue, et ce jusqu’à même une dénégation de mise (ne serait-ce pas encore l’acte d’un déséquilibré, d’un drogué…?). Ah certes il y a eu ces fameuses manifestations contre l’antisémitisme !… Pour exemple choisi parmi tant d’autres… y ont participé 500 manifestants à Pau… Ville comptant en 2018 pas moins de 73 270 habitants… A comprendre plus ou moins 0.68% de la population de cette ville qui rejetterait l’antisémitisme qui est apparemment devenu de règle dans les états européens… Et si l’on se penchait vers la population non-juive ayant participé à cette manifestation, quel serait le pourcentage réel de participation ?…

A l’encontre, que dire de ces manifestations connues, médiatisées parfois, et devenues presque communes… et acceptées sur les sols européens et où la ligne constante (et peu importe le pourquoi de ces rassemblements) se veut au final la haine du juif, d’Israël, et alors que l’idée de ces attroupements n’avaient au départ pas obligatoirement de rapport avec ceci ? Que dire des partis politiques qui s’identifient à ces idées antisémites jusqu’à éveiller (ou plutôt re-éveiller) l’image grotesque du juif avide d’argent et ô combien riche, l’image du juif avide de pouvoir, l’image de l’israélien colonisateur, tueur, affameur ?…

N’en déplaise à mes contradicteurs; le peuple juif européen semble être revenu à cet état déjà vécu dans sa chair où il avait tout d’un peuple à montrer du doigt, à dénigrer, à poursuivre, à chasser, et même à massacrer…

Et beaucoup d’entre nous espéraient ce : « plus jamais ça !.. », ne pouvaient (et ne peuvent encore ce jour) croire en une histoire revenant sur elle-même: où avoir posé une mezouzah, arborer une étoile de David, une kippa, des vêtements de juif religieux serait considéré comme une provocation, entrainerait de la violence gratuite anti-juive aux yeux de tous qui regardent, savent et se taisent… Histoire revenant sur elle-même ?…

Situation de déjà vu ou simple obsession bien personnelle ?…

Il n’est d’état européen où l’immigration de masse de ces dernières années n’a eu d’incidence sur cette situation du déni du juif, de son salissement, des accusations sans nombre, des manifestations, des appels à, des actes antisémites de toutes natures… et l’on peut ainsi aisément se pencher vers des situations similaires en Italie, en Allemagne, en Belgique, en Hollande, en Angleterre, en France…

Certes ces juifs jusque là totalement européens et devenus quelque part apatrides par la force d’un silence muet et d’une acceptation de situations inconcevables dans ces états européens ont la solution de la fuite vers l’état d’Israël; éventuellement vers d’autres pays où le phénomène n’a pas encore atteint ce paroxysme d’obligation du tout quitter…

En voilà une solution toute trouvée pour qui prône « la trop puissance d’un soi-disant pouvoir juif « !… Et puis ainsi on s’en débarasserait sans trop de scrupules…

Mais la sonnette d’alarme aurait dû (et depuis quelques années déjà) sonner auprès des gouvernements, des populations, des prêtres, des pasteurs…car…

Si l’on se positionne dans un état de figure qui de prime abord et peut-être dans mes propres divagations… ne paraitrait plus dorénavant faire uniquement partie du domaine de l’utopie, les religions autres que l’islam sembleraient par trop « mécréantes » et donc à l’évidence : à convertir ou chasser ou même tuer (n’oublions pas les actes de terrorisme islamiste qui frappent également d’autres populations européennes non juives…)

Qu’en sera-t-il de la Norvège (mais pas uniquement…) de demain, dans cinq ou dix années ? Verrons-nous un état perpétuant ses traditions luthériennes, son histoire, sa culture, sa langue… ou un nouveau territoire basé sur une forme juridique de charia, sur une langue nouvelle mélange de norvégien et d’arabe, sur des fêtes religieuses nationales musulmanes ? Verrons-nous la mode vestimentaire locale qui se développera autour de la burqa ou mieux, du niqab ? Ne verrons-nous plus d’écoles mixtes, de piscines et installations sportives de-même, de bars mixtes, de..?

Il semblerait que ce mouvement se soit mis définitivement en place depuis de nombreuses années et que de tels exemples ne manquent pas, plus… Encore combien d’années jusqu’à ce qu’il ne soit monnaie courante à Paris, Lyon, Rome, Berlin ou dans un quelconque pays européen sans que l’obligation ne soit dorénavant de ne s’en prendre uniquement qu’aux juifs ? D’ailleurs des agressions de type anti société occidentale ne se sont-elles jamais concrétisées dans ces villes européennes ? D’ailleurs les attentats perpétrés contre « les populations mécréanes occidentales » ne seraient-elles pas des signes plus que concrets ?

Pour conclure ces quelques lignes je reprends ci-dessous une phrase copiée d’un site arabe datant de quelques années :

« Aux Mécréants Français commencez à préparer vos vacances hors pays Musulmans les états de Tunisie et d’Egypte sont passé du côté Obscur de la Force..!!!  » (du forum de elkasbah.net qui apparemment n’existe plus) .

D’ici à ce que ces « forces obscures » perpétuent de plus en plus d’attentats « anti mécréants » sur les sols européens, et ne s’en prennent plus à la population juive (ayant par la force des choses désertée ces terres) comme l’actualité de ces dernières années semble bien malheureusement le démontrer y aurait-il tant d’espace temps ?

L’Europe est un amalgame de populations, d’origines, de religions, de traditions où la capitulation semble s’être définitivement déjà mise en place… Ne serait-il pas déjà trop tard afin de réagir contre l’antisémitisme, et jusqu’à l’anti-occident ?

Et puis certains « bien-pensant » sauront bien me dénigrer en plaidant ouvertement que le « plus jamais ça  » est encore et toujours d’actualité, que les populations et mentalités ont changé, que..

Je vous laisse ici à vos réflexions….

Sources: elkasbah.net – europe-israel.org – lefigaro.fr – elkasbah.net

à propos de l'auteur
Marc Lev réside en Israël depuis 1985, est blogueur depuis plus de 15 ans quant au monde juif face à l'International, à la région du Moyen-Orient, aux mouvances islamistes; a publié divers romans liés aux problématiques régionales, au régime iranien, aux extrémismes ( "Demain ?", "Et si..", "Après-demain..?" ), et a de-même développé des dons artistiques en se spécialisant dans des créations de peintures sur supports de bois divers avec des expositions ici et là. Marc Lev, dans ses écrits hebdomadaires, tente de donner une vision de l'intérieur, depuis Israël, des problématiques touchant le judaïsme international, Israël, la région du Moyen-Orient... par lesquels il se veut porteur de matières à réflexion...
Comments