Eric Zemmour candidat

Eric Zemmour lors d'une réunion pour promouvoir son dernier livre "La France n'a pas dit son dernier mot" (La France n'a pas encore dit son dernier mot) à Versailles, à l'ouest de Paris , mardi 19 octobre 2021. (Photo AP/Michel Euler)
Eric Zemmour lors d'une réunion pour promouvoir son dernier livre "La France n'a pas dit son dernier mot" (La France n'a pas encore dit son dernier mot) à Versailles, à l'ouest de Paris , mardi 19 octobre 2021. (Photo AP/Michel Euler)

J’avais décidé, à titre personnel, de ne rien écrire sur Éric Zemmour tant qu’il n’avait pas annoncé officiellement sa candidature à l’élection présidentielle. À présent que c’est chose faite, Zemmour devient un candidat parmi les autres et nous devons, avec nos chroniqueurs, analyser ses propos et son programme, sans exclusive, au nom de l’information due à nos lecteurs, de la même façon que j’avais été le premier journaliste israélien à interviewer Marine le Pen en 2005. Nous récusons toute censure qui représente la limitation arbitraire ou doctrinale de la liberté d’expression mais nous restons libres de nos jugements.

Cela ne préjuge en rien du soutien ou non à cette candidature et encore moins d’un ralliement de notre site à ce nouveau candidat. La diversité politique de nos chroniqueurs permettra d’aborder la question avec sérieux, honnêteté et courtoisie, sans l’artifice éculé de la neutralité.

Les Franco-israéliens votent en Israël pour la présidentielle. Plus de 65.000 électeurs sont inscrits sur les listes électorales des Consulats français mais peu d’électeurs, moins de 10%, se présentent dans les bureaux de vote. Il est donc normal, mais pas obligatoire, de s’intéresser à la politique française bien que certains immigrants aient décidé de se déconnecter des questions politiques françaises en posant le pied au bas de la passerelle.

Article initialement publié dans Temps et Contretemps.

à propos de l'auteur
Jacques BENILLOUCHE, installé en Israël depuis 2007, a collaboré au Jerusalem Post en français, à l'Impact puis à Guysen-Tv. Journaliste indépendant, il collabore avec des médias francophones, Slate.fr, radio Judaïques-FM à Paris, radio Kol-Aviv Toulouse. Jacques Benillouche anime, depuis juin 2010, le site Temps et Contretemps qui publie des analyses concernant Israël, le judaïsme, la politique franco-israélienne et le Proche-Orient sur la base d'articles exclusifs.
Comments