Élections israéliennes : ne cédons pas au désespoir !

Benyamin Netanyahou s’apprête à entamer un quatrième mandat après avoir multiplié les déclarations qui sonnent comme des provocations. Pour engranger les voix de l’extrême droite, il a affirmé vouloir poursuivre les constructions dans les implantations et a rejeté toute possibilité de création d’un état palestinien durant son mandat.

JCall tient à exprimer sa profonde inquiétude face à une situation de blocage qui semble devoir se poursuivre et s’aggraver : on ne peut en effet que craindre un isolement diplomatique dévastateur pour Israël et, en l’absence de perspective d’une solution négociée, de nouveaux regains de violence.

Nous saluons néanmoins les campagnes de l’Union Sioniste et du Meretz qui ont permis de gagner des sièges en défendant les valeurs fondamentales d’Israël et en réaffirmant la nécessité d’une politique fondée sur le dialogue.

JCall poursuivra son action. Nous nous tiendrons aux côtés de tous ceux qui, en Israël, aspirent à une solution pragmatique basée sur le principe de « deux peuples / deux États », plus que jamais nécessaire aux Israéliens comme aux Palestiniens.

à propos de l'auteur
David Chemla est Secrétaire général européen de l'Association JCall, qui rassemble les citoyens juifs européens et les amis d'Israël, partageant un lien indéfectible avec l'État d'Israël et un profond souci de son avenir, qui aspirent à une paix au Proche-Orient fondée sur un accord entre Israéliens et Palestiniens, selon le principe «deux peuples, deux États»
Comments