Élections France et Israël peut-on comparer ?

© Stocklib / bizoon
© Stocklib / bizoon

Quelle est la différence entre les deux situations, après les élections législatives en France et suite à la future dissolution en Israël, si elle devait vraiment avoir lieu d’ici à une dizaine de jours, si toutefois elle devait prendre effet, à moins que des Députés fassent défection à la coalition actuelle et qui rejoindraient entre-temps la coalition que voudrait organiser M.Netanyahu.

En France, le bon sens guide le peuple, celui-ci a envoyé un message simple et intelligible au Président réélu, M.Macron, les français veulent bien qu’il rempile pour cinq ans, mais ils lui ont signifié qu’il devait changer sa façon de mener les affaires de l’état, à savoir qu’il ne devait pas décider de tout, tout seul, ce qu’il a fait pendant son premier quinquennat, ce qui avait fait descendre dans la rue des millions de français pendant des mois pour se faire entendre.

Je pense que le message des dernières législatives qui ne lui ont donné qu’une majorité relative est clair, il pourra gouverner, mais en permettant aux oppositions de droite comme de gauche d’avoir leur mot à dire et c’est mieux ainsi, dorénavant on pourra espérer que les débats auront davantage lieu dans l’enceinte de l’assemblée nationale plutôt que dans la rue.

Je ne crois pas que les Députés français auront un comportement indigne de bloquer le gouvernement simplement pour l’empêcher de gouverner, certes on peut s’attendre à ce que la NUPES agisse ainsi, mais comme les 4/5 ème de cette assemblée sont plutôt à droite, ils négocieront les traités et les lois en fin de compte pour ne pas décevoir le peuple qui n’a pas souhaité cela, on le voit aux résultats des élections.

Alors en Israël, pourquoi la situation est totalement différente, dans ce beau pays, les Israéliens ne votent pas pour des Partis qui défendent le peuple dans son entièreté, mais ils élisent des hommes en fonction de leurs intérêts particuliers souvent communautaires et ethniques, la preuve, bien que par exemple, tout le monde sait que c’est un seul homme qui est à l’origine des quatre dernières élections, M.Liberman, celui-ci n’a pas souffert d’une perte de son pouvoir de nuisance de la part de la communauté russophone, le seul fait que cet homme politique soit russophone a suffit pour qu’il continue de diviser et de continuer à jouer le rôle de faiseur de roi et ce faisant, diviser le pays depuis quatre élections et bientôt une cinquième en trois ans.

En Israël, la haine qui s’exprime entre les hommes politiques n’a rien à voir avec les idées qu’ils développent, les chefs de partis politiques préférant s’allier au diable plutôt que de faire des concessions pour monter des coalitions homogènes pour diriger le pays selon la volonté du peuple, l’acharnement de tous ces chefs contre M.Netanyahu, a rendu possible une coalition hétéroclite comme jamais le pays n’avait vue, tout cela pour revenir un an après à la même situation inextricable, puisque M.Netanyahu s’accroche comme une sangsue au poste de leader de l’opposition, bien qu’il sache que c’est lui qui empêche qu’une coalition de droite alliée au Centre voire certains religieux, de gouverner ce pays qui a tant de défis à relever, la visite de Joe Biden bientôt pourra en attester.

En France, rien n’a changé, le Président n’est pas contesté, sa chef de gouvernement est reconduite dans ses fonctions, la démocratie va continuer encore plus à faire valoir les droits que les français ont décidés.

Par contre, en Israël, le fait que les mêmes conditions qui ont amené le pays dans cette situation perdurent, vont faire que nous allons certainement arriver au même résultat, à savoir celui que l’on a connu depuis la première élection de ces trois dernières années.

Décidément en Israël il faudra choisir entre, soit changer de mode de scrutin… Soit changer le peuple… Ou au moins changer de mentalité, la haine n’a jamais été bonne conseillère.

à propos de l'auteur
Dans son blog, Serge parlera du conflit israélo-arabe, de relations internationales, et d'Israël face aux medias dans le monde
Comments