Destruction du Temple du cœur

Proposition de reconstitution du Second Temple après sa rénovation sous le règne d'Hérode Ier le Grand (Maquette Holyland de Jérusalem, Musée d'Israël). Domaine public
Proposition de reconstitution du Second Temple après sa rénovation sous le règne d'Hérode Ier le Grand (Maquette Holyland de Jérusalem, Musée d'Israël). Domaine public

Je me sens très proche de Toi et très éloignée à la fois. Étonnamment, mon éloignement vient de l’intimité par laquelle je Te connais, car cette connaissance me montre quelle est Ta puissance. Mais il ne m’empêche pas de t’aimer, bien au contraire.

Je suis heureuse d’avoir le devoir, qui est en fait un droit insigne, de m’asseoir par terre, en ce jour si funeste. De manifester mon deuil immense. Ce n’est pas une détresse, non, car Tu es là, et Tu me consoles. Mais c’est une conscience de la perte incommensurable du Temple comme cœur de la vie juive en Israël. Même ce qu’il représente pour nous est tombé dans l’oubli, comme si notre cœur avait été dérobé.

Depuis, notre cœur se laisse distraire par des pensées de plus en plus futiles. Ne sait plus se concentrer sur l’essentiel : sur la réalité profonde créée par Toi, sur Ton existence et Ta providence de chaque instant. Sur la prière, qui nous permet de Te toucher. Ce niveau de conscience a été enfoui de plus en plus profond dans notre cœur avec les générations de l’exil. J’ai l’immense privilège de le déterrer jour après jour. Que tous mes frères et mes sœurs en exil connaissent ce privilège comme moi.

En exil géographique ou en exil spirituel, cela revient au même, deux facettes de la même monnaie. Car les juifs vivant en dehors d’Israël et qui ont la foi, ne peuvent pas l’appliquer. Et les israéliens qui n’ont pas la foi ne savent pas ce qu’ils font ici. Oui notre foi s’élève à la face du monde. Tu es là pour chacun de nous et pour notre nation entière, qui Te représente envers toutes les autres nations.

Elles fixent leur regard sur nous, attendent de nous une conduite irréprochable, une pureté d’intention et de comportement qu’elles n’attendent pas d’elles-mêmes. Nous sommes Ton peuple élu pour glorifier Ton nom sur Terre, depuis notre terre.

Aide-nous à retrouver cette identité nôtre, à mieux remplir ce rôle que Tu nous as dévolu. A le faire avec humilité et grâce, avec bonté et compassion, pour montrer ces belles qualités qui viennent de Toi.

Car c’est Toi qui nous inspires. Rien d’autre. Rien ne nous fait vivre, petit peuple de migrants, petits êtres bourrés de défauts, que Toi. Tu nous as créés et Tu gises au fond de nous sans que nous ne nous en apercevions, pour nous indiquer la voie à suivre lorsque nous sommes perdus. Pour nous donner la certitude que tout n’est pas vain. Que la vie doit avoir un sens, même si on ne sait pas encore lequel. J’ai le privilège de le savoir parmi tant d’autres. Et de le partager. Merci.

à propos de l'auteur
Née en 1972 à Boulogne-sur-Seine, Shoshana a terminé des études de Médecine, puis est montée à Tel Aviv où a obtenu un Master en Linguistique. En 2008 a fait techouva et est montée à Jérusalem. Actuellement enseigne le Yoga Thérapeutique et anime un groupe d’étude de textes juifs. Auteur de poèmes en hébreu.
Comments