Des souvenirs aux œuvres d’art

Le premier musée de la Shoah dans le monde de la Métaverse. Il montrera des œuvres d’art en NFT, créées par des survivants et des artistes de NFT.

Pour la première fois au monde, une entreprise révolutionnaire de l’association Hasdei Naomi en l’honneur de la Journée du souvenir de la Shoah, transformera les souvenirs de survivants de l’Holocauste en œuvres NFT.

En plus d’être la première initiative au monde à créer un musée de l’Holocauste dans la métaverse, cela relie aussi les souvenirs en œuvres d’art et les survivants aux artistes. Pour les survivants qui ne parlent pas hébreu, des interprètes discutent avec eux et transmettent le contenu du dialogue aux artistes. Ainsi, l’œuvre est créée et basée principalement sur un lien émotionnel partagé.

« NFT Mémoires »: « C’est un processus passionnant ! » « Grâce à une situation étonnante, un lien personnel et émotionnel s’est lentement créé entre ceux qui sont du côté des œuvres d’art NFT et les survivants eux-mêmes ».

S’adapter à l’ère technologique : financer des colis alimentaires grâce aux œuvres d’art NFT :

Hasdei Naomi précise que le processus de préservation des souvenirs de l’Holocauste doit être adapté à l’ère technologique afin de ne pas être oublié.

« Si vous connaissez des survivants de l’Holocauste dont nous pourrions transformer leurs souvenirs en œuvres d’art, veuillez nous contacter », a déclaré par Hasdei Naomi, qui distribuera cette semaine des colis alimentaires aux survivants de l’Holocauste dans le besoin dans plusieurs villes d’Israël.

« En tant que ceux qui sont à l’avant-garde de la lutte contre la pauvreté, nous avons maintenant la responsabilité de découvrir constamment de nouvelles méthodes pour collecter des fonds et des paniers alimentaires.

Aujourd’hui, l’association soutient plus de 10000 nécessiteux. Rien que l’année dernière, Hasdei Naomi a distribué des marchandises, des chauffages d’une valeur de près d’un million de NIS. Vous pouvez trouver des informations supplémentaires sur notre projet NFT sur notre site Web et sur notre page officielle OpenSea : https://urlz.fr/i4BZ

à propos de l'auteur
Association s'occupant des nécessiteux en Israël. Hasdei Naomi a été fondée en 1984 par le Rabbin Yossef Cohen. Yossef travaillait comme chauffeur de bus pour une entreprise privée à Tel-Aviv. Lors de nombreux voyages en bus, Yossef a été témoin de la pauvreté. Il a vu des enfants qui n’avaient pas de repas, qui portaient des vêtements déchirés, troués… Lorsque Yossef a vu ces images, il a décidé d’agir. Yossef a transformé le bus en une organisation caritative mobile avec l’approbation de la compagnie de bus. Il passait d’appartements en appartements à la fin de chaque journée de travail, recueillant des dons de nourriture et de matériel. Chaque soir, il rangeait tous les biens et nourriture qu’il recevait dans des paquets et les distribuait aux familles nécessiteuses. Les activités de Yossef se sont développées, ses enfants l’ont rejoint et l’ont aidé à gérer la petite association. Au fil des années, l’association s’est agrandie ! De nombreux bénévoles ont rejoint l’association, des entrepôts de collecte ont été mis en place, et des points de collecte de dons ont été dispersés (Maman, tu nous as promis un poulet pour Chabbat). Yossef a quitté son emploi de chauffeur et a consacré tout son temps à l’organisation. Aujourd’hui, Hasdei Naomi est une association avec 38 ans d’activités, 45 points de distribution répartis à travers le pays, et quatre centres logistiques. 20000 bénévoles actifs distribuent de la nourriture sèche et de la nourriture réfrigérée chaque semaine aux personnes dans le besoin.
Comments