Dans le cadre de notre série « Petits mensonges à l’UNESCO », aujourd’hui : Rome

Depuis vendredi 21 octobre, des louanges sont adressées et partagées sur certains réseaux sociaux et sites. Leur heureux destinataire : l’Italie.

Tout juste si pour remercier le chef du gouvernement italien, on ne va pas passer le prochain week-end à Rome ou manifester devant les ambassades italiennes a travers le monde.

Quel est cet événement mondial qui s’est produit vendredi dernier ?

Interrogé par une radio, le Premier ministre Matteo Renzi a déclaré à propos du vote de l’UNESCO qui nie tout caractère juif au Kotel et donc à Bar Habayit : « C’est incompréhensible et inacceptable ». Sympa.

Fin observateur de la météo, il a ajouté que « soutenir que Jérusalem et le judaïsme n’ont pas de rapport revient à soutenir que le soleil fait de l’ombre ».

Le Premier ministre italien a promis que l’Italie allait « désormais » s’opposer à ce genre de vote à l’ONU et à l’UNESCO.

Grazie à celui que certains sites traitent de « très pro-Israélien. »

Certains mauvais esprits pourraient faire le rapprochement avec le président d’un pays proche qui avait promis de veiller personnellement au vote de son pays à l’UNESCO. Et noter que le vote du parlement tchèque arrive lui aussi un peu tard.

Car vous avez bien suivi… Le Premier ministre italien a déclaré ce vendredi 21 octobre : « Je veillerai a ce que (blablabla) « mais le vote a eu lieu mardi 19 octobre.

Courageusement, l’Italie s’est abstenue.

Est-ce parce qu’elle fait des affaires avec des pays qui ne sont pas réputés pour être les plus pro-Israéliens ? Et que Rome (la ville) cherche des financements pour sauvegarder son patrimoine ?

Alors quoi ? Campagne immédiate de boycott de Chianti, pâtes, pizzas..!

Et on s’en fiche : le Colisée est en ruines, mais aujourd’hui, les Juifs iront prier au Kotel.

About the Author
Engagé pour la communauté juive et Israël, Haim Musicant a exercé plusieurs fonctions, dont la direction générale du CRIF, et celle du Bnai Brith européen. Écrivain et journaliste, il est un observateur attentif de tout ce qui concerne les juifs, en Israël et dans les autres pays.
Comments