Ces « pétochards » européens qui vont provoquer la Troisième Guerre mondiale

Les dirigeants européens n’apprendront décidément jamais de leurs erreurs passées qui ont pourtant coûté la vie à des dizaines de millions de personnes…

Alors que la République Islamique d’Iran (grâce au talent des hommes du Mossad) se fait prendre la main dans le sac de ses mensonges sur l’abandon de son programme nucléaire militaire, qu’elle continue malgré les avertissements de la communauté internationale, à procéder à des essais de tirs de missiles balistiques de courtes et moyennes portées dont beaucoup soupçonnent qu’ils seraient capables de transporter des ogives nucléaires en violation de la résolution 2231 de l’ONU, qu’elle continue de clamer ouvertement et impunément son intention de détruire Israël, qu’elle poursuit ses desseins hégémoniques dans toute le Moyen Orient en renforçant sa présence en Syrie, en contrôlant Beyrouth, Bagdad, et Sanaa, qu’elle finance et arme le Hezbollah au Liban, bref, qu’elle allume des feux dans toute la région (et bien au-delà), et alors même que ses véritables motivations se font de plus en plus précises et dévoilées, les dirigeants européens feignent encore de croire aux vertus de l’accord de Vienne sur le nucléaire iranien !

Ils continuent d’ignorer sciemment toutes les violations de ce traité sur les missiles balistiques, de fermer honteusement les yeux sur les rapports grossièrement biaisés des agents de l’AIEA, de détourner le regard sur les preuves flagrantes mises à jour par Benjamin Netanyahou, de se boucher les oreilles quant aux menaces proférées par les mollahs à l’encontre de leurs alliés, et s’acharnent à défendre becs et ongles cette imposture caractérisée, cet accord signé par faiblesse, par cupidité, et par peur face à un Iran qui les a totalement bluffé alors qu’il était économiquement à genoux…

Et comme la couardise et la duplicité n’ont pas de limites, voilà maintenant que les Allemands, les Français, et les Anglais chercheraient à contourner les sanctions américaines en instaurant un circuit commercial alternatif qui permettrait à l’Iran de pouvoir continuer à exporter son pétrole grâce à un système de troc à l’échelle internationale, ce qui a fait bondir Donald Trump qui, je l’espère bien, n’entendra pas en rester là…

Les dirigeants du Vieux continent renouent avec leurs vieux démons pétochardo-cupido-pseudo-pacifiques qui ont provoqué la Seconde Guerre mondiale, et qui, s’ils ne sont pas immédiatement stoppés, nous entraîneront tout droit, et pour les mêmes raisons, vers un troisième conflit planétaire…

à propos de l'auteur
Né en 1961 à Tunis, Lucien passe la plus grande partie de sa vie en France où ses parents émigrent avant la guerre des Six Jours. Pur autodidacte, il effectue sa carrière dans le textile et décide, en 2008 de faire son Alya avec sa femme et ses trois garçons. En Israël, deux filles agrandissent la famille et il partage aujourd'hui son temps entre l'éducation de ses enfants et la défense d'Israël sur les réseaux sociaux.
Comments