AppsFlyer collecte 210 millions de dollars lors d’une semaine historique en Israël

Oren Kaniel Appsflyer PDG
Oren Kaniel AppsFlyer PDG

Une société israélienne honorant les survivants de l’Holocauste collecte des fonds en masse alors que les dirigeants du monde entier convergent vers Jérusalem pour le 5ème forum mondial sur l’Holocauste.

AppsFlyer, une startup connue pour son incroyable culture, vient de lever 210 millions de dollars dans le cadre d’un tour de table mené par General Atlantic, un fonds de capital-risque avec un horizon d’investissement à long terme.

Je travaille avec des startups depuis plus de 20 ans. AppsFlyer se distingue dans le domaine de la haute technologie en tant qu’entreprise fièrement basée en Israël, construisant le genre d’entreprise pour laquelle le PDG Oren Kaniel aimerait travailler en tant qu’employé. Je pense qu’Oren est le seul PDG d’ici à avoir un taux d’approbation de 99 % pour Glassdoor.

Cette annonce a été faite alors que des dizaines de dirigeants mondiaux sont arrivées en Israël pour marquer les 75 ans de la libération d’Auschwitz ainsi que pour le 5ème Forum mondial de l’Holocauste au mémorial et musée de l’Holocauste de Yad Vashem à Jérusalem.

Je ne pense pas que ce soit une coïncidence. AppsFlyer est apparu sur mon radar grâce à tout ce qu’ils faisaient pour les survivants de l’Holocauste. Ils soutiennent régulièrement le « Spark Hackathon« , où des entrepreneurs du secteur technologique consacrent 36 heures à trouver des solutions pour aider les survivants de l’Holocauste.

Il y a quelques mois, ils ont accueilli 120 survivants de l’Holocauste dans leur bureau pour un dîner spécial du Nouvel An. Les employés d’AppsFlyer les ont servis, leur ont parlé et les ont même emmenés sur la piste de danse ! AppsFlyer a invité les survivants à revenir il y a quelques semaines pour allumer ensemble les bougies de Hanoukka. Il est clair que cette entreprise se soucie profondément de ce sujet important. Comme l’a dit Oren Kaniel, « L’Holocauste nous rappelle constamment à quel point toutes les choses que nous considérons comme acquises sont fragiles« .

Je pense que c’est un exemple incroyable d’Israël sur la façon dont nous traitons notre prochain. Nous avons toujours le choix d’élever les autres et de contribuer à l’amélioration de notre société. La forte montée de l’antisémitisme dans le monde est un indicateur que quelque chose ne va vraiment pas, et nous devons être beaucoup plus innovants sur la façon de rétablir l’équilibre.

Il y a toujours eu du bien et du mal dans le monde. Le moment est peut-être idéal pour lancer un processus d’unité mondiale susceptible de corriger les déséquilibres de la société et, en fin de compte, d’améliorer la vie de chacun. Y a-t-il une application pour cela ? Non. Nous y parviendrons en activant nos meilleurs attributs humains : l’attention et la gentillesse envers les autres.

P.S. C’est vraiment la semaine la plus historique jamais vécue en Israël !

Au moins 47 leaders mondiaux, dont 26 présidents, quatre rois (d’Espagne, des Pays-Bas, de Belgique et du Luxembourg) et quatre premiers ministres seront en ville pour l’événement. Le ministère des affaires étrangères a qualifié cet événement de troisième plus grand rassemblement de dirigeants internationaux de l’histoire d’Israël, après les funérailles d’Yitzhak Rabin et de Shimon Peres.

La liste des invités comprend le vice-président américain Mike Pence, la présidente de la Chambre des représentants américaine Nancy Pelosi, le président russe Vladimir Poutine, le président français Emmanuel Macron, le président allemand Frank-Walter Steinmeier, le président ukrainien Volodymyr Zolenskyy, le Prince Charles de Grande-Bretagne et de nombreux autres dirigeants de Roumanie, d’Italie, d’Autriche, de Grèce, de Chypre, d’Albanie, de Croatie, de Géorgie, de Bulgarie, de Suède, du Danemark, de la République tchèque, de Hongrie, de Finlande, de Bosnie, d’Islande, d’Arménie, d’Australie, du Canada et d’autres nations. (Times of Israel)

à propos de l'auteur
Josia fait son aliya du Canada à l'âge de 12 ans à bord d'un voilier Cape Dory de 28 pieds. Elle aime partager tout ce qu'Israël a de bon à offrir au monde. Josia est titulaire d'un BA en relations internationales et sciences politiques. Elle fut la deuxième instructrice de tireurs d'élite de Tsahal et est consultante en marketing ainsi que rédactrice.
Comments