A propos des Roms : ne pas oublier qu’ils ont partagé Auschwitz avec nous

Une information parue dans la presse belge et selon laquelle deux familles de Roms sont désormais obligées de dormir dans la rue devrait nous faire réfléchir.

Le citoyen lambda considère souvent les Roms comme des mendiants et des malfaiteurs.

Pourtant, dans le cas des deux familles précitées, toutes deux de nationalité belge, les enfants sont scolarisés et les pères à la recherche d’un travail.

De tels drames devraient faire réfléchir et réagir les Juifs. LesTziganes n’ont-ils pas partagé avec nos parents et aïeuls les camps de la mort sous le régime hitlérien, n’ont-ils pas été considérés, eux aussi, comme des sous-hommes par les nazis ?

Cette communauté de destin aux pires heures de l’histoire juive ne devrait-elle pas émouvoir les Juifs au plus profond de leur âme ? On ne peut pourtant se défaire de l’impression qu’il n’en est rien. Hélas !

About the Author
Né le 13 novembre 1947 à Luxembourg, Maurice Einhorn est titulaire d'une Licence en Sciences Chimiques (1969) et d'un Doctorat en médecine (1976) à l’Université libre de Bruxelles. Il a collaboré régulièrement à Regards, hebdomadaire du Cercle Culturel Laïc Juif (Bruxelles) dans les années 70 et 80. Il entame une carrière dans le journalisme médical en 1984 et devient rédacteur en chef du Journal du Médecin entre 1985 et 2015. Il est le co-créateur et co-président du "Collectif Dialogue & Partage" qui promeut le dialogue judéo-arabe tout en luttant contre l’antisémitisme.
Comments