Lettre ouverte au député maire de Yerres, Nicolas Dupont-Aignan :

Merci pour votre franchise : c’est la fin d’une illusion fallacieuse que vous avez entretenue depuis des années !

Merci pour votre courage : Parce qu’il faut du courage pour trahir le Général et prêter allégeance au Maréchal !

Merci pour votre engagement, car ce n’est pas un soutien timide du bout des lèvres mais un engagement ferme pour pouvoir appliquer une politique populiste de dénigrement que représente votre décision de devenir le 1er ministre du candidat de la division, de l’exclusion et de la haine.

Merci, merci encore pour votre prise de position qui ne laisse aucun doute aucune ambiguïté.

Il est vrai que la France a mal !

La France a mal de ses victimes
La France a mal de ces terroristes qualifiés de déséquilibrés pour taire leurs motivations islamofascistes.
La France a mal de cette lâcheté de la classe dirigeante et de ses gouvernements face aux menaces sécuritaires qui se développent en son sein.
La France a mal de son patriotisme laissé en pâture aux extrémistes de droite comme de gauche : est-ce que douce France, cher pays de mon enfance est devenu le nouveau slogan du nationalisme socialiste ?

Oui il est possible d’arrêter la supercherie de nos gouvernants qui proposent une intégration économique comme solution aux actes terroristes !

Oui il est possible de valoriser les fondements de la République face aux dérives sectaires et communautaristes qui sclérosent notre société.

Oui il est possible de prolonger l’esprit de liberté initié par la Révolution française.

Mais certainement pas en s’aliénant au FN !

Vous avez choisis le chemin nauséeux de la honte et de la trahison pour servir une ascension éphémère, la chute sera d’autant plus grande !

Je garde espoir car un peu de lumière repousse beaucoup d’obscurité que vous tentez vainement de nous imposer.

Vive la France, Yehi, Yerrois depuis plus de 20 ans ♥