WALK ISRAEL 2016 : quarante personnes ont accompli la première étape du Chemin de Grand Randonnée d’Israël (Shvil Israël) avec la ferme intention de revenir l’an prochain pour le poursuivre. Vous aussi, participez à votre manière à cette marche en soutenant le magnifique programme « Avenir des jeunes », qui intervient auprès de 14 000 enfants en difficulté dans tout Israël pour les aider à s’épanouir et trouver leur voie.

Quarante représentants des campagnes du Keren Hayessod en Europe (France, Hollande, Suisse, Belgique, Italie, Portugal et Monaco) ont achevé le 11 novembre dernier, la partie méridionale du Chemin de Grande Randonnée (Schvil Israël), au cours de la première mission « Walk Israël » du Keren Hayessod – lançant ainsi ce qui va devenir une tradition annuelle.

Le chemin tout entier – mille kilomètres spectaculaires, à travers l’histoire et la nature, du mont Hermon dans le Nord au golfe d’Eilat dans le Sud – devrait être achevé en cinq ans.

Cette mission, minutieusement orchestrée par le délégué hollandais du Keren Hayessod était destinée à soutenir des projets au profit d’enfants en difficulté en Israël.

Dès son arrivée à l’aéroport Ben Gourion, le groupe s’est rendu à Yerouham, dans le Sud, où ses membres ont assisté au dîner d’ouverture, en compagnie du maire de la ville, Michael Bitton.

Natif de ce qui était alors une petite ville frappée par la pauvreté, M. Bitton a contribué à transformer Yerouham en une véritable oasis du désert, avec de beaux édifices publics, des programmes éducatifs et culturels variés et un robuste esprit communautaire.

pb071067

La randonnée a commencé tôt le lendemain matin avec une marche à travers l’époustouflant paysage du désert. Un peu plus tard, le groupe a visité le Centre Vidor, un institut de recherche et développement pour l’agriculture de haute technologie.

Ses membres ont pu y découvrir comment Israël développe des méthodes pour surmonter les difficiles conditions existant dans le désert en matière de sol, d’eau et de climat et comment il met au point des solutions scientifiques agricoles pour faire face aux conditions climatiques extrêmes ainsi que des moyens d’optimiser l’usage de l’eau, du vent et du soleil.

La journée suivante a commencé par un arrêt au Petit Cratère, qui a été suivi par une visite à Yerouham d’un programme destiné à aider les jeunes en difficulté « Avenir des jeunes » soutenu par le Keren Hayessod. Le groupe a ensuite rendu hommage au premier chef de gouvernement d’Israël, David Ben Gourion, en allant s’incliner sur sa tombe et sur celle de son épouse Paula, à Sdé Boker, où les participants ont chanté l’hymne national Hatikva.

Dans la soirée, ils ont pu profiter de la légendaire hospitalité bédouine et de la fabuleuse cuisine du désert, lors d’une « Hafla » bédouine. Ils ont pu en apprendre davantage sur le style de vie de ces romantiques « guerriers du désert  » et découvrir comment ils ont réussi à préserver leurs traditions anciennes au XXIe siècle.

La journée de mercredi a été marquée par une randonnée au cratère de Ramon – une merveille géologique longue de plus de 40 kilomètres – ainsi que par une visite du champ d’énergie solaire du kibboutz Ketoura, le premier champ d’énergie photovoltaïque solaire du Proche-Orient.

Ils ont marché, ils ont grimpé, ils ont transpiré, ils ont ri, ils ont prié lorsque cela devenait trop difficile, ils ont rencontré les enfants israéliens et ils ont appris à mieux connaître leurs compagnons de route…

« Ce circuit était un véritable défi et nous l’avons tous relevé », souligne Thierry, venu de France. « Nous sommes tous fiers de soutenir Israël, ses enfants, et les programmes du Keren Hayessod. Ça a été une semaine formidable dans le pays de notre peuple ! »

« Nous avons réalisé cette performance ensemble », ajoute Magdalena du Portugal. « Nous sommes amis pour la vie! ».

Aviva de Hollande le confirme ; « Nous n’oublierons jamais cette merveilleuse semaine avec le Keren Hayessod. Nous nous sommes beaucoup amusés et nous avons rencontré des gens charmants ! »

« Encore une fois, nous vous remercions du fond du cœur de nous avoir fait visiter ce pays d’une manière différente », déclare Éric de France, résumant les sentiments de tous les participants.

Rendez-vous est pris pour : Walk Israel 2017 !

Carole Ouaknine