Ainsi les six pays arabes qui l’avaient introduite ont renoncé à leur proposition de reconnaissance par l’UNESCO du Kotel ou mur des lamentations comme patrimoine musulman rattaché au complexe « Al Aqsa » sur le Mont du Temple…

D’aucuns penseront qu’ils ont reculé face à l’énormité de la demande, aux pressions exercées par Israël ou encore à la menace sous-jacente d’explosion du statu quo sur ce qu’ils appellent « l’esplanade des mosquées ».

LA MANOEUVRE N’EST PAS VRAIMENT NOUVELLE !

Elle consiste à réclamer énormément pour grappiller toujours un peu plus !

En provoquant un tollé sur cette revendication, les Palestiniens ont néanmoins réussi à faire adopter par l’instance onusienne une résolution réaffirmant que le tombeau des Patriarches à Hébron et la Tombe de Rachel à Bethléem font partie intégrante de la Palestine…

De plus, cet organisme des Nations-Unies s’est fendu d’un communiqué regrettant le refus de l’état juif de se conformer à une décision précédente qui l’appelait à retirer les deux sites de la liste du patrimoine national israélien…

ET PUIS QUOI ENCORE ?

En fin de compte, le vote qui a eu lieu n’a absolument rien rapporté d’autre aux Palestiniens que ce qu’ils étaient venus chercher : une énième condamnation d’Israël qui n’aura assurément aucun effet, les résolutions de l’UNESCO n’ayant aucune valeur contraignante, et un retour de plus sur la scène médiatique internationale !

Mais il y a, à mon sens, une autre raison à cette proposition qui n’a finalement abouti qu’à la confirmation d’une résolution antérieure :

Ils tentent par ce biais d’effacer tout lien entre ces lieux saints et le judaïsme afin de pousser leurs pions vers un plan plus vaste destiné à s’accaparer, par le martèlement systématique de mensonges dans le but d’en faire des vérités aux yeux du monde, non pas nos lieux saints dont ils n’ont que faire, et j’en veux pour preuve le sort qu’ils ont réservé au tombeau de Joseph, « prophète de l’islam » selon eux, mais de manière beaucoup simple, la terre sur laquelle ils sont édifiés ou reposent…

EN FIN DE COMPTE, ILS N’AURONT SURTOUT ET ENCORE, RÉUSSI QU’À CONFORTER LES ISRAÉLIENS ET PAR EXTENSION LE PEUPLE JUIF DANS SON ENSEMBLE QUE LA FERMETÉ ET LA DÉTERMINATION DE NOTRE ACTUEL GOUVERNEMENT SONT LA MEILLEURE GARANTIE DE LA SAUVEGARDE DE NOTRE PATRIMOINE HISTORIQUE ET RELIGIEUX !!!