De même, nous avions assisté à l’assourdissant silence du peuple de France quand on s’attendait à ce qu’il se lève, qu’il crie sa colère et montre sa révulsion après les émeutes anti-juives de l’été dernier alors que l’on hurlait dans les rues de Paris: «Mort aux Juifs» et alors que nous avions échappé de peu à un véritable pogrom !

Mais ce qui nous apparaît plus grave encore ce fut la réaction post 11 janvier, et le discours hallucinant des médias et de certains politiques qui transformaient les coupables en victimes et les victimes en coupables.

L’islamophobie est donc une peur incontrôlable, que le sujet ne peut pas maîtriser et dont il souffre plus que quiconque !

Richard C. ABITBOL