La Confédération des Juifs de France et Amis d’Israël condamne de la manière la plus ferme et exprime son profond dégoût suite à l’assaut de la Synagogue de Sarcelles et du commissariat de Garges-les-Gonesses.

En effet, la synagogue de Sarcelles a été en partie incendiée aujourd’hui en marge d’une manifestation de soutien aux Palestiniens de Gaza.

Dans le même temps, nous apprenions que le commissariat de la ville de Garges-lès-Gonesse a lui aussi été attaqué et qu’une centaine de personnes sont parvenues à envahir les lieux ce dimanche en fin d’après-midi.

Comme nous l’avons déjà dit et répété,  ce n’est pas l’importation du conflit israélo-palestinien qui est à l’origine de l’antisémitisme en France, mais c’est l’antisémitisme qui bloque la solution du conflit israélo-palestinien.

L’antisémitisme nazi avait su trouver son alibi pour justifier la « Nuit de Cristal », prélude à l’immonde, ce pogrom aurait été la prétendue réponse à l’assassinat d’Ernst von Rath par Herschel Grynszpan, jeune Juif polonais âgé de 17 ans.

Aujourd’hui, ce sont ceux qui déferlent pour incendier les synagogues et agresser les Juifs de France qui se trouvent un alibi: le conflit israélo-palestinien.

Il est clair que les attaques contre les synagogues sont de véritables pogroms qui n’échouent que grâce à la présence policière.

Nous ne pouvons l’accepter et nous ne l’accepterons pas.

Jour après jour, pour le moindre prétexte, on défile dans les rues en criant «mort aux Juifs» , «égorgez les juifs», et on n’hésite pas à joindre les actes à la parole !

Nous tentons avec grande difficulté de nous opposer à l’antisémitisme islamiste qui submerge les pays arabo-musulmans et notamment au Maghreb, mais nous ne pouvons pas laisser, nous n’avons pas le droit de laisser l’islamisme radical mettre en danger nos femmes et nos enfants sur le territoire de la République.

Nous ne laisserons pas l’antisémitisme arabo-islamiste s’installer sur le territoire de la République française.

Le gouvernement s’y est engagé, nous lui demandons d’user de tous les pouvoirs qui lui sont conférés pour mettre fin aux véritables pogroms qui se répètent jour après jour dans les rues de nos villes.

N’attendons pas l’irréparable et les premiers morts pour réagir !

La Confédération des Juifs de France et Amis d’Israël tient pour comptables les élus et responsables politiques qui attisent la haine et soufflent sur la braise; et notamment le N.P.A qui appelle à la désobéissance civique et à la haine.

Le véritable parti anti-républicain en France  c’est le N.P.A et ses acolytes.

Nous demandons au gouvernement de dissoudre ce parti qui transgresse non seulement les décisions des autorités de l’Etat mais également les décisions de Justice.

Françaises, français le moment est grave et le sursaut nécessaire !

Nous ne pouvons pas aller combattre le terrorisme islamiste en Afrique et le laisser s’installer en France.

Il n’est peut-être pas trop tard pour rétablir l’autorité de l’Etat et le respect de l’Etat de droit !

Le gouvernment s’y est engagé, nous attendons qu’il le fasse.