Et si on éclairait la sombre actualité d’un petit rayon de soleil. Et si, parmi les tristes nouvelles de ces derniers jours, on percevait une petite lueur d’espoir. Et si on allait surfer…

Cette petite lueur qui scintille au milieu d’une actualité triste et brutale, c’est le dernier projet de l’association Surfing 4 Peace.

Commençons par les présentations :

Crée en 2004, par l’américain Dorian ‘Doc’ Paskowitz et l’israélien Arthur Rashovan, c’est en Israël que Surfing 4 Peace (Surfer pour la Paix). voit le jour. Une antenne européenne a été créée en France en 2012.

Rassembler autour d’une passion commune…

Surfing 4 Peace  est une initiative qui vise à créer des évènements et des liens culturels entre les jeunes méditerranéens et leurs diasporas grâce à leurs passions communes : le surf – avant tout ! – mais aussi le skate, le sport et la culture, avec un accent sur la coexistence et le dialogue interculturel. Pour cela, l’association organise des voyages qui réunissent des jeunes des communautés méditerranéennes et d’ailleurs pour vivre une expérience de partage, de rencontre et de dialogue.

Samuel Jacquesson, co-fondateur de l’antenne européenne ajoute à cela trois objectifs:

« A court terme : montrer qu’autour d’une passion commune, des jeunes de cultures très diverses, parfois opposées, peuvent échanger, partager et créer des liens.

A moyen-terme : développer notre réseau de clubs et associations sportives, donner l’opportunité à toujours plus de jeunes de faire connaissance, dialoguer, voyager et coopérer. 

A long terme : favoriser – dans nos régions, autour de la Méditerranée et au-delà – l’émergence d’une jeunesse plus ouverte et plus tolérante, qui élira demain les leaders politiques de la paix. »

« Ceux qui surfent ensemble peuvent vivre ensemble ».  Doc Paskowitz

Dans quelques jours, un groupe de 15 surfeurs d’Afghanistan, Algérie, France, Israël, Italie, Maroc et Palestine (Gaza) se rencontreront en France, près de Biarritz pour un nouvel échange culturel et sportif. Ce sera pour eux l’occasion de se rencontrer loin des conflits de leur région, « de déconstruire les préjugés pour changer le regard de ces jeunes par une expérience simple : celle du voyage, qui implique naturellement de faire un pas vers l’autre. »

L’association a lancé une campagne de financement participatif pour financer le voyage des six jeunes participants aux revenus les plus modestes. Pour en savoir plus sur cette rencontre et apporter une contribution au projet, voici le lien expliquant la prochaine rencontre qui aura lieu du 10 au 18 octobre 2015:

https://www.helloasso.com/associations/surfer-pour-la-paix/collectes/surfing-4-peace-reunit-gazaouis-et-israeliens-pour-la-1ere-fois-depuis-2007

Les pessimistes diront que ça ne changera pas les choses. Au contraire, il me semble que durant ces périodes difficiles, il faut savoir valoriser ces initiatives et surfer sur chaque vague d’espoir.