Lorsque Roseanne Barr déclenche une tempête par un tweet raciste, tandis que Starbucks ferme 8 000 magasins pour une formation anti-partialité massive, vous savez que l’Amérique traverse des moments de reconnaissance de son problème de racisme.

Le président exécutif de Starbucks, Howard Schultz, croit que « nous vivons en Amérique une période de schisme de l’humanité ». Mais à mon avis, le schisme existait auparavant et cette fois est unique en ce sens que nous pouvons voir beaucoup de choses plus clairement et avancer beaucoup plus vite.

Le monde interconnecté d’aujourd’hui a fait comprendre à Starbucks qu’ils doivent faire un pas sérieux s’ils veulent maintenir de bonnes affaires, tout comme ABC, qui a rapidement décidé d’annuler l’émission à succès de Roseanne.

Cependant, la société américaine peut utiliser ce moment unique pour agir clairement vers un avenir plus uni.

Tout d’abord, nous ne devrions pas tenir pour acquis que les personnes qui fournissent des services soient objectives envers leurs clients. Mais par un processus éducatif et une pratique continue, cela devrait advenir sans crise. Toutes les personnes qui travaillent dans le service à la clientèle devraient suivre une formation de base ou une série de séances, où elles apprendraient à établir des relations égales avec tous les clients, sans considérer leur apparence ni à leur origine.

Les entreprises et les services publics devraient être tenus par la loi de qualifier leurs employés avant de les mettre au travail. Si l’Amérique veut vraiment éliminer tous les restes de la ségrégation raciale, cette formation devrait être obligatoire pour les organisations afin de conserver leur licence d’entreprise.

Maintenant, alors que la réglementation peut fonctionner pour les situations de service à la clientèle, quand il s’agit de nos attitudes à l’égard de l’autre en tant que société, il y a un processus psychologique graduel qui doit avoir lieu. Nous devons aller au-delà des slogans et de la prédication morale et développer un sens réel de notre humanité commune.

Avouons-le : le schisme racial ne disparaîtra pas de lui-même. Nous devons y travailler en tant que société. Nous devons également réaliser que les gens sont les produits de la façon dont ils ont été éduqués, de leurs influences pendant leur enfance et de ce qu’ils ont vécu dans la vie. Pour certaines personnes, il est facile de dépasser les différences et pour d’autres, ce n’est pas le cas.

La solution est qu’au-dessus de toutes les différences, nous travaillions continuellement à atteindre un niveau plus élevé d’unité sociale en activant notre lien naturel de connexion en tant qu’êtres humains à chaque occasion possible.

Par exemple, que se passerait-il si les États-Unis dans leur ensemble pratiquaient quelque chose de semblable à ce que Starbucks vient de faire ? Que diriez-vous d’une formation de base pour la solidarité et la connexion humaine qui serait introduite dans toutes les écoles, les lieux de travail, les agences fédérales et ainsi de suite ?

D’un point de vue global, la société commence seulement à égratigner la surface de notre vraie nature et il n’y a pas à avoir honte parce que nous avons tous été conçus de la même manière. Nous devons mettre tout cela sur la table et comprendre comment travailler avec.

Fait intéressant, j’ai dit tout cela dans un tweet il y a environ un mois – un tweet liké par Roseanne Barr.