Le CRIF, comme toutes les organisations ou associations, est composé de personnes aux affinités politiques diverses.

Lors de l’interview sur Europe1 réalisée par J-P Elkabach, le Président du CRIF a certes répondu maladroitement, mais la condamnation de ses propos fut disproportionnée.

Qu’a-t-il dit de mal, que « les actes antisémites en France sont le fait de musulmans qui ne représentent qu’une toute petite minorité et les musulmans sont les premières victimes de leur agissements délictueux » soit exactement ce que n’ont cessé de répéter les plus hauts dirigeants de notre pays, MM Valls et Hollande, certes il aurait mieux  valu et c’eût été plus vrai et juste, préciser en parlant des musulmans que : « c’est le fait le plus souvent, de musulmans fanatiques ».

L’erreur fut commise de plus, le jour deu diner du CRIF, alors que le President du CFCM était l’invité de M.Cukierman, comme il fallait s’y attendre, celui-ci a boycotté le diner. C’est un signe qui ne trompe pas, nous ne sommes pas à la veille de voir des musulmans de France, organiser une ronde fraternelle autour d’une synagogue comme celle qui vient d’avoir lieu à Oslo.

La reaction du CFCM est symptomatique de la non-réaction de la communauté musulmane en général, même si ses dirigeants ont condamné les crimes commis contre des juifs français, il faut le dire, elle n’a pas beaucoup manifesté dans les rues avec nous, alors que beaucoup d’occasions de le faire se présentaient à elle.

Depuis, François Hollande a organisé une réunion fraternelle entre les dirigeants de ces deux Associations, les rapports sont redevenus normaux, notre Président a prouvé encore une fois, que son implication est solide et honnête sur le sujet du communautarisme et de l’entente entre tous, c’est tout à son honneur d’avoir pris cette initiative aussi rapidement, avant que la situation ne dégénère, comme cela en prenait le chemin.

J’en arrive aux propos du President du CRIF concernant Marine Le Pen (MLP) au lieu de dire  » Marine Le Pen est irréprochable  » il aurait pu dire et cela n’aurait pas créé de polémique :  » je n’ai rien à reprocher à MLP sur ses déclarations publiques et officielles concernant les juifs français « . De plus M.Cukierman a bien spécifié que ce parti était infréquentable et qu’une bonne partie de ses membres l’étaient encore plus.

Il faut considérer que le CRIF est une Association et non un Parti Politique, sa déclaration ne laisse planer aucun doute sur ce qu’il pense du FN, beaucoup de médias ont sorti cette déclaration de son contexte, ce qui par ailleurs en dit long sur leur volonté d’aggraver les choses, peut-être M. Cukierman mérite-t-il notre indulgence, la politique n’est pas son métier et il a aussi droit à l’erreur.

Cette polémique est à mettre sur le même compte que celle que les médias ont déclenchée apres la déclaration de François Hollande sur : « Ces français de souche » parlant des profanateurs du Cimetière en Alsace, tout le monde avait bien compris pourtant, qu’il avait voulu spécifier que ceux-ci n’étaient pas musulmans, surtout après l’affirmation du President du CRIF le matin même, alors pour quelle raison vouloir détourner absolument de leur veritable sens tous ces qualificatifs sous pretexte qu’un jour le FN les a prononcés, cela devient tendancieux.

Au même titre, l’on pourrait demander à ceux qui prônent l’infrequentabilite de l’extrême-droite, d’arrêter de pratiquer le « deux poids deux mesures ». Nos ennemis, ceux qui agissent malignement contre les juifs et Israël, aujourd’hui, ne sont pas de ce côté de l’échiquier politique, les Besancenot, Melanchon, Gresh et Pleynel sont bien plus dangereux que les autres, et le mal qu’ils nous font est de loin le plus condamnable.

Je viens d’entendre les discours au diner du CRIF, comme d’habitude François Hollande a dit les mots qu’il fallait, il a pris de bonnes décisions notamment concernant Internet et les racistes qui s’en donnent à coeur-joie à travers ce biais, mais malheureusement, si aucune remise en question, ou si aucune prise de conscience n’est opérée du côté de tous les antisionistes/antisémites que je dénonce ci-dessus, nous irons droit dans le mur, pas seulement nous, juifs français, mais tous les français.