Dimanche sera une une journée particulière pour nos communautés respectives chrétienne et juive. En effet, en ce Jour où nous fêterons la  Pentecôte, le Don de la Tora, une rare opportunité nous sera donnée de vivre pleinement ce temps comme un temps de communion sincère et profonde entre nos deux spiritualités

Nos deux longs chemins brisés par l’Histoire convergent en ce jour unique. Ce Jour, Saint des Saints, nous appelle, en effet, à la réconciliation et au dialogue fraternel à travers l’expérience vivifiante du Don de la Tora dont l’écoute permanente féconde les germes prometteurs d’Unité enfouis au sein de nos cœurs de Chrétiens et de Juifs.

Nos deux communautés, tels les deux chérubins de l’Arche du Témoignage (Ex. 25, 18-22) auront le rare privilège de se faire face. Panim El Panim. Un face à face tout intérieur, dépouillé de ses scories et préjugés d’antan.

Nous juifs, nous attendons depuis longtemps ce temps de l’Alliance, ce rendez-vous où des frères éloignés finissent par se retrouver. Les parallèles ne finissent-elles point par se rejoindre dans l’Infini? Shavouot, le Temps de l’Infini, du Eyn Sof, témoigne de l’ultime accomplissement de la Sortie d’Egypte (Ex. 3: 12). Un peuple, oui le peuple d’Israël uni en un seul et même faisceau (Rachi sur Ex. 19: 2) s’attache intimement à l’Esprit transcendant du Dieu d’Abraham, d’Isaac et de Jacob qui descend sur ses enfants (Ex. 19: 20). «Ma parole n’est-elle pas comme un feu, dit l’Eternel, et comme un marteau qui brise le roc?» (Jérémie 23, 29).

Notre mission, celle de répandre la Parole aux Nations du monde, est reprise par Jésus qui, fils d’Israël, demeure fidèle à la Tradition de ses pères, «a reçu du Père l’Esprit Saint promis et l’a répandu» (Ac. 2, 33).

Cette Parole issue d’un fils d’Israël s’inspire de celle du prophète Tsefania (Sophonie) qui annonce le don des langues: «Alors je donnerai aux peuples une langue claire, afin qu’ils invoquent tous le nom de l’Eternel…» (Sophonie 3, 9).

Cette langue, nous voulons y voir l’hébreu, expression  suprême de la volonté de  יְהוָה -Y.H.V.H,  deviendra claire pour toutes les Nations qui, à travers leurs différences respectives, s’uniront à l’âme et au corps d’Israël. C’est alors que ces dernières, greffées à l’Alliance d’Abraham,  renouvelée au mont Sinaï, invoqueront le Nom de l’Eternel:

«…par toi [Abraham] seront bénies [seront greffées] toutes les familles de la terre.» (Gen. 12, 3)

«L’Eternel sera roi sur toute la terre; en ce jour, l’Eternel sera un et unique sera son nom» (Zacharie 14: 9)

Bonne fête de Pentecôte! חַג שָׁבוּעוֹת שָׂמֵחַ