La Confédération des Juifs de France et Amis d’Israël condamne avec la plus grande fermeté l’odieux attentat commis à Jérusalem, dans une synagogue, par de sanguinaires terroristes islamistes palestiniens.

La Confédérarion des Juifs de France et Amis d’Israël dénonce avec force l’attentat terroriste antijuif commis par des palestiniens qui ont attaqué des hommes, en prière et sans défense, dans une synagogue de Har Nof dans la partie occidentale de Jérusalem, causant la mort d’au moins 6 juifs et blessant plusieurs autres dont 5 dans un état désespéré..

Nous ne pouvons que constater la concomitance de ces attentats, qui se multiplient à Jérusalem, avec les prises de position indécentes et provocatrices des gouvernements européens concernant Jérusalem et une reconnaissance de l’Etat Palestinien sans aucune contrepartie.

Nous ne pouvons que constater la ressemblance frappante entre cet attentat, commis à l’arme blanche et à la hache, et ceux commis par Daesh (Etat Islamique).

Nous ne voulons pas qu’un deuxième état islamique s’installe à Jérusalem, coeur de la civilisation judéo-chrétienne, et nous ne l’accepterons pas !

Certains parlementaires européens, en proposant une telle alternative, ont, déjà, du sang sur leurs mains et sur leur front !

Cet attentat ne fait que nous confirmer dans notre appréhension à ce que pourrait être l’avenir et le devenir de la liberté de cultes à Jérusalem si, par malheur, cette ville devait passer entre les mains de l’intolérance.

Depuis près de 50 ans, Israël a garanti la liberté de culte à toutes et à tous, quelle que soit leur religion ou leur croyance. Une garantie qui a résisté à tous les défis !

Musulmans, Juifs, Chrétiens, Bouddhistes, Non croyants,… ont pu promouvoir librement et sans encombre leur culte à Jérusalem, et ce, pour la première fois dans l’histoire de cette ville.

Nous ne pouvons imaginer que cette ville puisse revenir un jour aux mains de responsables sectaires et intolérants ou pire de tyrans et d’assassins.

Les parlementaires français devront mûrement y réfléchir, ce Vendredi 28 Novembre, avant d’apporter leur suffrage à une motion qui ne pourrait être perçue que comme un blanc-seing à l’intolérance, signe que certains ont déjà perçu avec les terribles résultats que l’on sait !

De fait, les parlementaires, qui voteront cette motion, se rendront complices des futurs attentats et leur seront imputables.

Contrairement à une idée reçue, en politique aussi, on peut être responsable et coupable !

Mesdames et Messieurs les parlementaires, dans ce vote, votre responsabilité morale est en jeu.

L’attentat commis hier, est un culte porté à l’intolérance, mais il ne fait que renforcer la détermination inébranlable du peuple Juif et de tous les peuples épris de tolérance à affirmer l’indivisibilté de Jérusalem dans le respect de toutes les croyances.

Dans ce contexte, nous compatissons avec les familles des victimes de ce crime infâme et leur présentons toutes nos condoléances ainsi qu’au gouvernement israélien.