La France vient de subir l’un des pires jours de son histoire. La barbarie islamiste de Daesh a frappé Paris en son cœur, mais Paris résistera. Soyons courageux et unis.

Le Jihad veut tuer le monde occidental et ses valeurs

Le terrorisme a frappé Paris dans les lieux symboliques de fraternité et de convivialité : stade, café, restaurant, salle de spectacle.

Le message est clair : l’Occident doit se soumettre et bannir de ses valeurs mécréantes les lieux de culture, de réjouissances et de plaisir.

Il est erroné de dire que Paris a été touché uniquement pour sa participation à la guerre contre l’islamisme en Syrie, en Irak ou au Mali.

Le Jihad tue en France, en Israël, en Syrie, en Irak, en Europe, aux USA et en Afrique, quelque soit le gouvernement !

Paris a été frappé pour ce que Daesh et affiliés exècrent : la Vie et la Liberté !

Gauche ou Droite, personne ou tous responsables

Je lis ici ou là que la gauche est responsable des attentats par son laxisme et son parti pris.

N’oublions pas que l’UOIF, l’Union des Islamistes Français, a commencé a prospéré grâce à Nicolas Sarkozy qui les a intégré dans le CFCM qu’il a créé.

N’oublions pas que Sarkozy a reçu en grande pompe Kadhafi et Assad à Paris. Et que la guerre en Lybie a laissé prospérer les islamistes, comme en Tunisie après le Printemps Arabe.

N’oublions pas que la droite n’a pas pu empêcher les meurtres de Merah et ses supporters infâmes.

N’oublions pas que la gauche s’est battu contre l’islamisme en Afrique, en Irak et en Syrie.

N’oublions pas que la gauche a voté les lois sur le renseignement et a mis en œuvre la protection militaire des lieux juifs.

N’oublions pas que personne n’a pris au sérieux la réelle dangerosité des imams islamistes et le processus d’embrigadement des futurs jihadistes par l’accompagnement social en prison et dans les banlieues défavorisées.

Ne donnons pas à Marine le Pen un boulevard pour 2017. Elle n’a pas mieux à proposer malgré ses moulinets médiatiques.

Le quotidien israélien maintenant en France ?

Pourquoi les juifs français se sentent-ils moins surpris que les autres Français ? Surement parce que, depuis des années, nous sommes paranos pour vivre par procuration ce que nos amis et familles subissent en Israël.

Nous avons vu les attentats kamikazes dans les bus et les centres commerciaux en Israël, la haine quotidienne avec les attaques au couteau d’enfants et de femmes à priori inoffensifs.

Nous avons appris à protéger nous-même nos lieux de rassemblement, synagogues, centres communautaires, même avant le massacre d’Hyper Casher en Janvier 2015.

Nous avons appris, par force, à nous méfier de « touristes » qui viennent photographier nos lieux de prière, par crainte d’un repérage possible.

Hélas, ce quotidien israélien que les juifs du monde entier ont dans leur chair, deviendra maintenant le quotidien Français.

La France est en guerre contre l’islamisme radical. Elle vient de subir les pires journées de son existence.

La France doit résister à la peur

En guise de conclusion je prendrai cette chanson yiddish dont les paroles sont adaptées à la situation que nous vivons.

Mir Lebn Eybik (paroles en Français)

« Nous vivons éternellement, un monde brûle.

Nous vivons éternellement, sans le moindre sou.

Et en défiant tous nos ennemis

Qui veulent nous empêcher de vivre.

Nous vivons éternellement, nous sommes là.

Nous vivons éternellement, à chaque heure.

Nous vivrons et nous éprouverons.

Survivront aux vents mauvais.

Nous vivons éternellement, nous sommes là. »

Capture