On ne présente plus la caricature de journaliste qu’est devenu, au fil de ses ‘’articles’’, Gideon Levy ! Ni son employeur, le quotidien Haaretz, repris par les pires antisémites et Juifs haineux de soi que compte la planète.

Il en est ainsi du dernier texte écrit et intitulé « Notre misérable État juif », lequel conclut qu’il semble « qu’un État juif ce soit un État raciste, nationaliste, conçu uniquement pour les Juifs ».

L’extrémiste de gauche Gideon Levy est donc en phase avec sa triste idéologie fétide, une doctrine mortifère pour tout peuple refusant de disparaître !

Principalement pour le peuple juif contraint par la force des événements du passé à avoir son refuge.

Dans le corps de son texte, ce propagandiste affirme que « Dans l’État juif, il ne reste rien de l’injonction biblique selon laquelle il faut être juste avec la minorité ou avec l’étranger ».

Vrai ou faux ? Un petit rappel de quelques faits précisera la réponse !

Dans les textes de loi israéliens est inscrite la peine de mort. Sentence jamais appliquée jusqu’à ce jour envers cette minorité de ‘’Palestiniens’’ qui n’a comme seul objectif que d’agrafer à son palmarès le maximum de scalps juifs. Que ceux-ci appartiennent à des vieillards, des femmes ou des bébés les indiffèrent.

Est-il utile de rappeler le nombre de terroristes relâchés pour sauver la vie de quelques israéliens otages ?

Faut-il dénombrer les Syriens soignés par cet état juif « raciste » ? Des Syriens pas forcément amicaux, tout au moins jusqu’au début de la guerre civile qui ravage leur pays.

Quid de ces ‘’Palestiniens’’ soignés alors qu’ils ne rêvent qu’à l’éradication du pays sauveur ? Des ‘’Palestiniens’’ lesquels reçoivent l’alimentation et l’électricité de la main de ces ‘’Juifs, « enfants de la génération nationaliste et raciste ».

Du bien-être qui permet aux tourneurs et fraiseurs ‘’palestiniens’’ de s’alimenter entre deux fabrications de roquettes et qui est dorénavant condamné par A.B. Yehoshua, écrivain israélien célèbre pour ses positions pacifistes.

Que dire encore de ces arabes israéliens députés à la Knesset et porte-paroles des ennemis du pays qui les salarient ? Telle la députée Haneen Zoabi qui fit le signe des trois doigts pour signifier sa joie du kidnapping des trois jeunes israéliens !

Quelqu’un l’aurait-il vu aux domiciles des parents en deuil ?

Faut-il rappeler tous ces arabo-israéliens qui refusent absolument de devenir citoyens de la future « Palestine », préférant restés citoyens de ce pays « raciste et nationaliste, conçu uniquement pour les Juifs » ?

Pour conclure cette liste très peu exhaustive, que dire des avertissements lancés par Tsahal aux Gazaouis prévenant du prochain tir ?

Pour toutes ces raisons et encore bien d’autres, l’Etat d’Israël est un pays où l’humanité est et restera reine quelque soit ses gouvernements, où ses minorités sont considérées à part égale de la majorité et l’étranger avec tous les égards dus au droit international mais également aux valeurs du Judaïsme si cher au peuple juif.

N’en déplaise donc à Gideon Levy et à Haaretz, l’Etat d’Israel restera le refuge du seul peuple juif tout en continuant à agir selon ses propres valeurs !

Celle, par exemple, qui laisse librement s’exprimer le misérabilisme de certains de ses citoyens d’extrême gauche.