« Ce système impose à Israël une forme d’instabilité permanente. Le 14 mai dernier fut constitué le 34ème gouvernement de l’histoire d’Israël – 34ème en 67 ans, soit une moyenne d’un gouvernement tous les deux ans. Les élections n’ont pas été organisées à leur date prévue par la loi une seule fois depuis novembre 1988, et il est presque certain que les prochaines, prévues officiellement en novembre 2019, seront avancées. »

Bernard Abouaf, directeur de la Rédaction sur Radio Shalom, accueille Binyamin Lachkar, journaliste et bloggeur au Times of Israël.

Son texte ici : http://tinyurl.com/q6mksj5