Car il existe, il est bien là, il a existé et je vais vous donner un exemple irréfutable.

Adolf Hitler était en quelque sorte ce mal absolu.

Aujourd’hui il revient sous de nouveaux visages, emprunte de nouvelles formes.

D’ailleurs, il y a en chacun de nous une part sombre, un mal inhérent, en dedans, à l’intérieur de chaque être humain.

Ce mal est capable du pire, sans même qu’on ait le temps de s’en rendre compte, jusqu’à causer la mort de l’autre si on se laisse emporter à la haine.

La jalousie est le moteur, l’initiateur de cette folie

La jalousie est le moteur, l’initiateur de cette folie.

Les forces du mal sont créées par cette « partie noire » que nous avons en nous, peu importe qui l’on est, nous l’avons tous en nous.

La seule différence qui serait à même d’exister, serait l’éducation que nous avons reçu. Celle qui nous impose un code de morale et une intégrité.

Une éthique qui nous distingue des autres, c de ceux qui n’ont pas reçu cette même éducation. Comme posséder des vertus, être quelqu’un de bien, respecter l’autre pour ce qu’il est. Cette différence est fatale ; elle est abrupte, elle est le chemin vers l’être que nous serons, tout en grandissant.

Non, jamais se laisser endoctriner par ceux qui profitent de votre faiblesse.

Je parle d’un mal nouveau, aujourd’hui je parle de Dieudonné par exemple qui reprend ces vieux clichés de la haine du juif.

Il a d’ailleurs choisi un très bon moyen de se faire connaitre pour emporter avec lui les plus faibles, les « sans-vies », ceux qui cherchent une amélioration de leur train-train quotidien.

C’est tellement pathétique. Et pour donner l’illusion de quoi ?

Encore se servir de ces mensonges, tout en sachant que plus de six millions de personnes sont mortes, précisément à cause de cette haine, où veut-il en venir ? Je me pose la question.

On se sert tellement des Palestiniens qu’Israël maltraiterait, je suis prêt à payer un billet d’avion à tous ceux qui veulent vérifier par eux-mêmes les conditions de vie des Palestiniens, et vous verrez qu’ils vivent beaucoup mieux que certains Français.

Cette diabolisation du juif me dégoûte de plus en plus et elle ne s’arrête pas au contraire.

Chaque siècle, elle renaît, reprend forme, car des hommes comme Hitler ou encore aujourd’hui comme Dieudonné s’en servent pour essayer de nouveau d’accuser « le juif » pour la souffrance des autres.

Le jour où le monde changera, pour de vrai, n’est pas prêt d’arriver. Au contraire même, les choses empirent et personne ne bouge le petit doigt, quand une démocratie s’en prend plein le visage à cause de la puissance de supériorité qui siège à l’ONU…

Alors je sais que la vérité sera toujours perçue par la majorité comme le mensonge.